mardi 13 septembre 2011

laisser une zone d'ombre, ça peut servir!

                                          

"Si l'on veut maintenir son charme, il faut rompre les évidences: savoir garder le silence, semer le doute, ne pas se dévoiler. En ne se dévoilant pas totalement, nous laissons la place au fortuit, aux possibiltés de hasard, surtout positifs. Beaucoup semble croire que plus ils se dévoilent à l'égard de leur entourage, mieux ils seront perçus et finalement appréciés:" je me montre tel que je suis: c'est à prendre ou à laisser..."
Le charme naît justement de ce que l'on ne parvient pas à discerner, du mystère. Nos "zones d'ombres" de notre personnalité seront notre protection dans le monde d'aujourd'hui où chacun est accablé par tant de motifs d'inquiétude. Pour plaire, contrairement à l'impression généralement ressentie, il faut éviter de se montrer attentionné, souriant, agréable...Et particulièrement au commencement d'une rencontre." Jacques Paget, un illusionniste.

"Respecter une femme, c'est pouvoir envisager l'amitié avec elle; ce qui n'exclue pas le jeu de la séduction,
et même, dans certains cas, le désir et l'amour" Tahar Bendjaloun.

14 commentaires:

  1. Pas mal la citation de BenJaloun ! Suis d'accord ^^

    RépondreSupprimer
  2. Je vais te décevoir! Je ne sais pas m' économiser ou manipuler pour préserver le mystère, je pense être assez tansparente très rapidement , cela peut parfois dérouter, mais au moins pas de mauvaises surprises!

    RépondreSupprimer
  3. D'accord avec Orfeenix, je me donne sans attendre et sans compter. La vie est trop courte, j'ai pas le temps d'attendre. J'aime tout de suite à 100% !

    RépondreSupprimer
  4. JacK:En effet, c'est une belle citation du moment que l'amitié n'exclue pas l'amour!

    RépondreSupprimer
  5. @Isabelle: tu ne me déçois pas du tout, du fait que je suis comme toi,je fonce et je n'ai pas besoin de simagrée pour séduire quelqu'un, aprés tout je suis du signe du taureau, et le sang est chaud!

    RépondreSupprimer
  6. @Aurélie: D'accord, tout de suite, mais laisse moi me dépouiller de mon surplus de poids!

    RépondreSupprimer
  7. Les zones d'ombre, zones "d'hombre" comme tu l'a écrit ne sont pas forcément une posture volontaire.
    Bien que je préfère la suggestion au "tout savoir" absolu. Dans la démarche relationnelle ça me semble faire partie entière de l'avancée vers l'autre.

    RépondreSupprimer
  8. Voilà bien le problème de l'ère actuelle, ne pas dévoiler sa personnalité, pour se protéger. Mais comment peut-on connaître et apprécier une personne qui est à moitié dans l'ombre ?
    Pour ma part, j'ai tendance peut-être à en dire de trop, mais au moins, on sait à quoi s'en tenir lol

    RépondreSupprimer
  9. @Laure K.: Je pense que chacun peut avoir une démarche personnelle pour approcher l'autre, pourvu qu'elle soit empreinte de sincérité, de spontanéité, mais pas avec une affectation minaude trop ostentatoire ou une pudeur affectée. Sinon pour les zones d'ombre, il s'agit de laisser planer le mystère pour créer un sentiment de discretion, de retenue et de savoir vivre et surtout de savoir être.

    RépondreSupprimer
  10. @La rosée: Je te rejoins dans ta démarche, mais c'est aussi à tes risques et perils quand tu tombes sur un pignouf, un goujat, un mal élevé!
    Mais il est vrai aussi, que dans ce cas là, il se découvre trés tôt, et ce n'est pas une perte pour autant, de le laisser planter là!
    La meilleure solution, il me semble, c'est quand même de s'accorder un petit temps, pour apprécier l'individu...dans les premiers pas.

    RépondreSupprimer
  11. Dois-je prendre le minaudage pour ma part ? est-ce ainsi que tu le ressens ? j'en serai navrée, même si ça peut sembler à ça, un minaudage trop ostentatoire...
    Je ne crois pas être autant sincère que dans ces espaces blogs, so. mais je peux me tromper.

    RépondreSupprimer
  12. Je ne sais pas ce qu'on peut te reprocher, laure K, mais ce ne serait pas, en tout cas, la minauderie! Je retiens par contre ton langage direct, spontanée, même si quelque fois, on peut avoir une approche différente, sur certains sujets. Tes commentaires ne me laissent jamais indifférents! Bise Lorca.

    RépondreSupprimer
  13. Comme quoi la communication est interprétée selon la posture du jour...ou de la nuit.
    je ne passe pas souvent ici et c'est un tord.
    amicalement

    RépondreSupprimer
  14. @Lorca:"Et ce qui n'est point vérité est erreur, et ce qui qui n'est point erreur est vérité. Mais moi qui sait bien que l'erreur n'est point le contraire de la vérité mais un autre arrangement,un autre temple bâti des mêmes pierres, ni plus vrai ni plus faux mais autre!" Antoine de Saint Exupery.
    Ainsi effectivement, Lorca, souvent des malentendus ou des différenciations dans l'interprétation sont nés, de la position où l'on se trouve, de l'humeur dans laquelle l'on est!
    Ton passage ici, Lorca, est un plaisir et si ce n'est pas souvent, pourquoi cela est un tort?

    RépondreSupprimer