lundi 16 janvier 2012

Quelle merveille que le livre!

Il n'y a peut être pas de jours de notre enfance que nous ayons si pleinement vécus que, ceux que nous avons passés avec un livre préféré. Marcel Proust.

22 commentaires:

  1. Très belle citation de Proust!
    Et je pourrai ajouter qu'il y a aussi les bons moments passés avec des lectures récentes...
    Je te souhaite une agréable soirée et de très bonnes lectures Bizak

    RépondreSupprimer
  2. A toi aussi Kenza je te souhaite une trés merveilleuse soirée et merci pour tous les beaux tableaux qui égaillent ton joli blog et qui nous émerveillent à satiété!

    RépondreSupprimer
  3. Je n' étais pas fidèle: je les aimais tous!

    RépondreSupprimer
  4. Je ne sais si c'est l'influence de Proust mais Madeleine est mon prénom préféré...
    (avec Isabelle bien sûr ♥)

    J'aime toujours mes livres de jeunesse (Pagnol,Christie...) même si au fond ce que je préfère c'est...écrire ! :)

    RépondreSupprimer
  5. C'est sur que tu les aimais tous, Isabelle ? Je parle des livres bien sur!

    RépondreSupprimer
  6. Alors jack, il faut écrire sur Madeleine et Isabelle!
    Mais pour Madeleine il s'agit de Madeleine ou de madeleine?

    RépondreSupprimer
  7. Je n'avais pas de livre préféré, mais des héros préférés

    RépondreSupprimer
  8. Certainement que ce devait être une enfance pleinement vécue par nos rêves de ressembler à nos héros! Bises La rosée.

    RépondreSupprimer
  9. C'est vrai qu'il y a des livres que je relisais tout le temps. Ils ont hélas disparus au cours des déménagements.

    RépondreSupprimer
  10. Ces livres de l'enfance...ils nous ont forgés! Je m'en souviens encore très précisément quand j'oublie les derniers lus parfois.

    RépondreSupprimer
  11. J'espère Aurélie, que tu en as gardé l'essentiel, car souvent le livre qu'on aime, on l'a soigneusement gardé dans un petit coin!Et puis aujourd'hui, le problème se pose moins avec l'internet.Bises.

    RépondreSupprimer
  12. @Mango:Que c'est beau de se souvenir de ces livres qui nous ont tellement émerveillés et...oui, forgés surement,dans notre enfance et jamais on ne les oublie du reste! Ce qui n'est pas toujours le cas de ce qu'on lie à l'âge adulte. Et puis avec tous ces titres qui foisonnent, c'est encore plus difficile.Bon week end Mango.

    RépondreSupprimer
  13. Chez moi, les livres étaient interdits! je me suis rattrapée devenue plus grande...

    RépondreSupprimer
  14. @Héléna:Peut être comme, l'a indiqué dans son blog, Kenza, en affichant bien en vue un ouvrage, co-"crit pa L.Adler: "les femmes qui lisent sont dangereuses!"

    RépondreSupprimer
  15. Farenheight 451 ils étaient chacun devenus le livre même...

    RépondreSupprimer
  16. @Laurence:Fahrenheit 451 était un roman de fiction sur l'extinction des livres, mais aujourd'hui, nul besoin de fiction quand on voit beaucoup de pizzérias qui naissent et autant de librairies qui ferment, par manque de subvention et...de lecteurs!(Je parle de l'Algerie du 21ème siècle)

    RépondreSupprimer
  17. Juste un petit mot pour te remercier de ta visite et te souhaiter un excellent week-end!

    RépondreSupprimer
  18. Le livre est un remède absolu à la solitude !
    A condition de l'ouvrir et de s'y promener ...

    RépondreSupprimer
  19. @Kenza:Tout le plaisir était pour moi de visiter ton blog! Ce n'était que du bonheur! Bon week end aussi, à toi, kenza.

    RépondreSupprimer
  20. @Saravati: Tout à fait d'accord, on est toujours émerveillé quand on est plongé dans un livre qui éloigne la solitude, comme le crucifix éloigne les vampires! Merci de votre visite Saravati.

    RépondreSupprimer