mardi 26 mars 2013

Il se lit tel... un poème!


Je lisais dans la presse, un petit quotidien algérien*, quand un article anodin attira mon regard.
La beauté des mots pénétra tellement mon coeur, que je ne pouvais tourner la page, sans le faire, sans vous le faire partager.
Il s'agit d'un hommage, d'une épouse à son cher mari décédé un jour de printemps:

"Mon bien-aimé, mon tendre, tu m'as inondé de ton amour, de ta bonté, de ta sagesse, de ton humour et j'ai succombé.
Tu étais mon souffle, ma vie, ma richesse, mon soleil. Tu m'as tenue par la main, sans jamais la lâcher
et par ta lumière tu m'as montrée la voie.
Calmement, silencieusement, tu as mené avec la dignité d'un souverain ton combat contre cette maladie
traîtresse insurmontable et tu t'y es accroché, de toutes tes forces, tu as lutté jusqu'au dernier souffle...quelle persévérance!
Mon héros.
Et ce chemin que nous devions poursuivre ensemble, main dans la main, a fini par s'achever cette nuit du 24 mars 2012...En un clin d'oeil...et nos rêves trop tôt hélas se sont effacés.
Plus de poids de ce corps qui t'a fait tant souffrir. Le fardeau a été bien lourd! Tu nous quittas; impuissante, je t'ai regardé partir dans mes bras. Vole petit être inoubliable; vas t'en loin, vas t'en serein. Repose en paix créature exceptionnelle.
Continue à me guider comme tu l'as toujours fait. désormais tu détiens la clé de mes songes, et inlassablement, je guetterai tes visites nocturnes.
Fais-nous une place petit ange dans ton monde sans faille, car viendra peut-être un jour meilleur où nous serons à nouveau réunis par la grâce de Dieu!"


 *El watan du 25 mars 2013

18 commentaires:

  1. C' est un témoignage émouvant qui donne envie de prononcer les mêmes paroles au présent, de son vivant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Témoignage qui m'a touché et poignant, qu'il balaie d'un trait, cette atmosphère assombrie par la haine instillée dans notre société ces fous de tous les dieux! Seul l'amour peut avancer le monde!
      Bonne soirée Isabelle!

      Supprimer
  2. L'amour fait dire de bien belles choses...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'amour nous redonne espoir de la continuité de la vie!
      Merci pour tes mots Célestine!

      Supprimer
  3. Celui qui trouve, celui qui est... Magnifique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hommage d'amour,hommage éternel, j'ai aimé!

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Espérons que les hommes verront leur coeur se ramollir un peu!

      Supprimer
  5. Très beau, oui...mais je n'ai que des hommages aux femmes dans le coeur, je suis un pirate "philogyne" ! ♥

    (Et où est passé& le poème d'adieu du monsieur pour la dame ? ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour tout dire, cette homme était un imminent professeur de la gastro-entérologie en Algérie et aussi un des pionniers dans sa spécialité, il a fait une carrière hospitalo-universitaire et était très proche des démunis-c'était le professeur BAIOD NOSSEIR. C'était cela son poème d'adieu!

      Supprimer
  6. Quand l'amour est sincère, les mots coulent tout seuls et avec une émotion que seul il est capable de produire.

    Merci de nous avoir retranscris ce message d'amour à un cher disparu.

    A bientôt

    RépondreSupprimer
  7. Oui, Moun, quand il y'a l'amour, les mots coulent de source! Je suis heureux de voir que je ne me suis pas trompé de le retranscrire. Merci Moun.

    RépondreSupprimer
  8. L'amour fait faire tant de belles choses, dont les poèmes.

    RépondreSupprimer
  9. L'amour ouvre toutes les portes du paradis...terrestre!

    RépondreSupprimer
  10. oui à l'amour Bizak...cet écrit est très émouvant,parce que si vrai merci à toi

    RépondreSupprimer
  11. @Brigitte,On ne peut rester sourd à l'appel de l'amour!

    RépondreSupprimer
  12. Ne restent que les mots pour le pleurer!

    RépondreSupprimer