mardi 23 avril 2013

Etre présent, c'est plus efficace que n'importe quel anxiolytique ou antidépresseur!


" Créer nécessite de lâcher prise, de s'abandonner à l'instant et de laisser notre essence, cette partie profonde de nous-mêmes, de donner une leçon à notre intellect trop frileux pour s'aventurer dans l'inconnu.

L'essence devient alors le maître de l'intellect qui lui sert d'outil d'expression dans l'espace et le temps. Ce que nous exprimons de nous est subitement bien plus vaste et plus profond que ce que notre ego avait l'habitude de répéter inlassablement pour asseoir  son identité.

En devenant  pleinement conscients de qui nous sommes dans l'instant, nous pouvons abandonner nos peurs et connaître la paix. Car nos peurs n'existent toujours qu'en fonction de notre angoisse de ne pas avoir bien exister dans le passé ou de ne plus exister dans le futur"
Etre présent, c'est plus efficace que n'importe quel anxiolytique ou antidépresseur!                                                                                                             
                                                                                                                Thierry Janssen.



        Alors vivons maintenant! Nos émotions , nos ressentis et nos sentiments sont la preuve de             notre existence  réelle dans le présent !

22 commentaires:

  1. Et moi à l' appel je réponds présente! Nous sommes tous le mal et le remède, c' est un très beau texte. Tu sais que tu peux m' écrire si tu ne vas pas bien, je suis toujours là pour ceux que j' aime!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Isabelle, mais je vais bien à part un petite lassitude due à un surcroît de travail, concentré en un laps de temps!
      Mais je me relève grâce à votre ambiance,votre tolérance, votre savoir être!

      Supprimer
  2. Ah! Ce texte me touche Bizak. Etre présent comme tu l'es toujours, les deux pieds bien ancrés et la tête dans le vent. Je m'ennuyais de la vie que tu crée ici.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai fait que reprendre ce que d'autres ont écrit sur ce que toi tu crée, La Rouge! Je voulais juste te dire , que nous vivons en direct le partage de tes créations. Comme l'a dit Isabelle, nous sommes le mal et le remède, mais je crois que chaque création ne peut être qu'un bien surtout quand il est partagé!

      Supprimer
  3. Et comme il est dur d'être loin de celui qui a besoin de notre présence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certes c'est dur, La Rosée, d'être loin de celui ou celle qui a besoin de notre présence et parfois un signe , un mot, peuvent apporter un bonheur immense! Merci La Rosée de ta visite! tes mots sont sont comme un parfum dans la rosée du matin!

      Supprimer
  4. Je comprends encore mieux tes mots chez moi ce soir, et je t'en remercie.
    Dis donc, ça faisait longtemps que je me disais: il n'écrit plus rien, juste au moment ou je l'ai découvert...

    RépondreSupprimer
  5. Quand tu m'a découvert Célestine,ou plutôt je crois, quand je t'ai découverte, j'étais au bout du rouleau compresseur! Mais j'espère reprendre du punch, et puis ton blog Célestine est vraiment magique, riche, et j'adore ton écriture! Merci Célestine pour tes mots si gentils.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup cher Bizak! c'est très gentil!

      Supprimer
  6. Grâce à toi Bizak je découvre un peu Thierry Jansen et sa " recette" vers le bonheur et je te retrouve et te rejoins dans cette pensée
    de l'essence, repose toi bien surtout après cette charge de travail!

    RépondreSupprimer
  7. Je suis content de te faire découvrir,Brigitte, cet ancien chirurgien qui a lâché son métier d'origine, pour se consacrer à la spiritualité dans le but justement d'apporter une réponse au besoin de santé dans son expression le plus large, car le mal que vit l'être humain n'est pas intrinsèquement physique, mais complexe dans une société complexe!
    Bonne journée Brigitte!

    RépondreSupprimer
  8. merci Bizak;et ce visage de pierre, je le trouve très beau, de qui est-ce Bizak?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai trouvé, Brigitte, sur un site qui traite de la sophrologie par Anne Laurent.(Gestion du stress, éveil de la conscience,confiance en soi etc..)
      Voici le lien:http://www.sophrologie-laurent.be/

      Supprimer
  9. Présent, ton Capitaine ! (Si j'ose dire)

    Belle pensée et déductions Bizak, je suis en plein dedans les mains pleines du cambouis de la création, et c'est bon ! Besos ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Charmante interview, de la belle Orfeenix et ce n'est pas dans le cambouis de la création! Belle initiative, la muse le vaut bien!

      Supprimer
  10. Bonsoir bizak et merci pour cet extrait tant cette création conditionnée par le lâcher prise me touche de plein fouet.
    Je mets tout en oeuvre pour justement lâcher prise et reprendre le chemin de l'écriture plus légère, bien plus légère.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui,Moon, il faut lâcher du lest et se laisser emporter par son inspiration!
      Bonne journée!

      Supprimer
  11. waww.... a lire ce passage, je ressens de l'émotion, de la peur, de l'angoisse de quelques périodes de ma petite vie, mais surtout une prise de conscience!, car qui n'est pas passé par ces perturbations de l’intellect et surtout de l'affecte! une personne qui sais comment rester elle même surpassera facilement ces fluctuations et serons désormais que des souvenir gravés dans notre sub conscient.MERCI BEAUCOUP BIZAK.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Permettre à l'organisme de souffler et de prendre conscience de soi ne peut que faire du bien! le sort du passé et celui de l'avenir sont trop éloignés pour s'apitoyer sur eux dont l'un est déjà passé et l'autre n'a pas encore existé! Merci pour vos mots ANONYME, j'en suis ravis!

      Supprimer
  12. Bonsoir Bizak, après 24 jours me revoilà, cette fois ci pas en anonymos, désolée car je ne savais pas comment ça fonctionne.

    De toute manière, chapeau bas pour tous tes écris...

    RépondreSupprimer
  13. Merci frida pour tes mots si gentils! Tu es la bienvenue ici!

    RépondreSupprimer