vendredi 22 novembre 2013

Il suffit d'arrêter le temps!


De la fleur passagère
Que me reste-t-il à sentir?
Maintenant que la brume m'envahit
Mes images lointaines et têtues!
Le temps qui m'assène,
Ses secondes, ses minutes, ses heures
Assourdissantes et violentes
Blafardes à mourir!
Arrêtes criais-je au temps,
Files droit devant toi!
Que m'importe ton regard froid!
Depuis le temps
J'ai parcouru les sentiers exigus
Les mers et les montagnes!
Ton ombre me poursuit,
Comme son image perdue
J'ai hâte de voir la nuit tombée
Pour dialoguer avec mes Mages
Je crois que le moment est venu
Le temps me tournera le dos
Pourquoi devrais-je tenir?
Là où les irréductibles et les éperdus
Ont compris le défi titanesque
D'une lutte inégale
Que même les dieux
N'osent imaginer l'enfer
Peut-on s'assagir et libérer nos espoirs?
Pourtant il existe des remèdes
Il suffit d'arrêter le Temps!


16 commentaires:

  1. Mais oui, arrêtons le mon cher Bizak, devisons, rions, insouciants , atemporels, mais au fait, comment fait on pour l' arrêter?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arrêtons de penser et le temps ne sera qu'une vilaine chose derrière nous!

      Supprimer
  2. J'ai déjà eu des lectures ou des instants magiques qui m'ont semblé avoir arrêté le temps, mais c'est fugace, un leurre, une chimère...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était juste une suspension du temps dans tes instants magiques, surtout quand tu fixes un moment de beauté avec ton appareil Kodak!

      Supprimer
  3. Ben bien sûr, pourquoi on n'y a pas pensé plus tôt?
    Je vais déjà arrêter ma montre...
    Sinon, je te trouve excellent et très inspiré en ce moment mon cher Bizak!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le temps ne peut être suspendu, ni arrêté , pour une "contemplative", même si tu casses ta montre!

      Supprimer
  4. J'ai de plus en plus d'absence du temps. Je dirais même qu'il m’apparaît de plus en plus abstrait. Quel calme sans tic-tac qui s'égrène.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en doute fort, mais je pense plutôt qui c'est toi qui t'absente tu temps, comme pour lui voler ou"suspendre à jamais un instant de beauté"! Et le temps ne verra que du feu!

      Supprimer
  5. Mais c'est bien sûr arrêtons le temps... mais comment ? Qui a la réponse ? Où est le grain de sable qui enrayera le mécanisme ?
    Belle réflexion.
    Belle journée Bizak

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En prenant au temps, le temps de contempler la beauté autour de nous, en vivant notre présent sans penser à notre futur, on peut dire qu'on a déjà gagné du temps!
      Belle journée à toi aussi!

      Supprimer
  6. Quant on fait l'amour, le temps s'arrête. Un grand moment éternel qui n'en finit pas....

    Pour le reste, arf ! c'est de pire en pire d'années en années....
    C'est comme l'allumeur de réverbère du Petit Prince !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Message subliminal: pour vivre heureux, vivons couchés...

      Supprimer
    2. @Alain:Tu dis:...,le temps s'arrête. Un grand moment éternel qui n'en finit pas...Hum! hum! J'avoue que pour moi, le temps file dans ces moments de bonheur ou d'extase. D'ailleurs je vois même pas le temps passé!..
      Le père du petit prince, dans Citadelle, a écrit:Et qui voit croître l'enfant dans l'instant? Personne. Ce sont ceux qui viennent d'ailleurs qui disent:" Comme il a grandi!"

      Supprimer
    3. d'une certaine manière, on dit la même chose !

      Sur tes conseils j'ai acheté "Citadelle"
      Tu vois l'influence que tu as sur moi !

      Supprimer
    4. @CELESTINE, On n'est pas forcément couchés pour "la chôôse" !! :-)

      Supprimer
  7. @Alain et Célestine: Justement, vous me faites rappeler pour regarder ce soir l'émission de Rukier: "On n'est pas couché" mais pour autre chose, celui-là!

    RépondreSupprimer