jeudi 5 décembre 2013

Changer le monde!


Des mots, une histoire 120- Olivia Bellington
Liste des mots: Changer-révolution-lit-drap-nouer-coton-cueillette-saisonnier-migre-afflux-sentiment-expression-chute-mal




Changer le monde!

Qui n'a pas le sentiment que le monde dans lequel nous vivons, prend eau de toute part, avec toutes les inégalités qui ne cessent d'augmenter et la misère qui gagne les populations les plus démunies et les plus faibles de la planète. Le Nord s'enrichit, le Sud s'appauvrit!

Les boat people, nouvelle génération, qu'on appelle aujourd'hui les "harragas" ( "les resquilleurs", dans le langage maghrébin) affluent comme une nuée d'oiseaux migrateurs (je n'ai pas osé parler de sauterelles!..) et pas saisonniers eux comme ces volatiles, vers les pays dits"libres"! Ils migrent en traversant la mer méditerranée au péril de leur vie sur des barques de fortune, moyennant le payement d'une somme d'argent, aux passeurs clandestins. L'histoire tragique de lampedusa, en Italie est encore très vivace dans les esprits.

Souvent, ce sont de simples gens démunies, tunisiens, libyens, bref maghrébins, qui avaient d'abord cru avec la chute des dictateurs dans leurs pays, à la grandeur de la révolution qu'on appelait "printemps arabe". L'espoir avait renaît alors, dans ces pays où les libertés citoyennes étaient une lubie, la liberté d'expression, un luxe et était même punie d'emprisonnement.

Les notions de démocratie n'étant pas inscrites dans les mœurs de la société, on a vite déchanté au lendemain de la victoire. Les dérapages et autres dépassements ont abouti à faire le lit aux partisans de la manière forte, de l’extrémisme et du fanatisme.

Le pauvre peuple, lui continue à subir et n'a plus aucun espoir en ses gouvernants, tellement leur pays va mal.

Les pays puissants qui avaient aidé à faire déguerpir les dictateurs et encouragé les printemps arabes, ont pratiquement, lâché ces "jeunes pays" au moment ils ont le plus besoin d'eux. Il est vrai que la crise mondiale a touché tous les pays de plein fouet. On dit bien: "charité bien ordonnée commence par soi-même!"

Aucune perspective, pour encore espérer, dans le monde un quelconque changement de l'ordre des choses, surtout avec ce "Machin" dont parlait le Général De Gaule, à propos de l'ONU( un simple appareil de quelques Etats puissants qui dictent les règles à jouer à leur façon!).

Ne sommes-nous pas, franchement, dans de beaux draps? Ne filons nous pas du mauvais coton?
Quand à moi, j'ai la gorge nouée, par tant de désespoir et de dégât et surtout de temps perdu!

                                                                              Signé: Le Harraga.

Pardonnez moi chères lectrices et chers lecteurs de ne pas avoir parlé de "cueillette" comme prévu dans la liste des mots d'Olivia! Franchement, vous voyez, vous, une quelconque cueillette à espérer? Hormis, peut être, celle du plomb dans l'aile!


20 commentaires:

  1. Quel texte fort et quelle noble peine,il va venir ce printemps, j' y crois, j' y crois à notre printemps arabe, au printemps des poètes et au printemps des hommes de bonne volonté!

    RépondreSupprimer
  2. Nos pays suivent la voie de la régression et l'école est sinistrée avec des programmes incohérents et inadaptés avec le monde d'aujourd'hui. Faut-il pour autant perdre tout espoir, j'espère que non, mais j'en doute!
    Merci Isabelle

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour bizak, il faut y croire.... Notre révolution a eu des soubresauts avant d'être ce qu'elle est. Croisons les doigts

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je lis en ce moment Le Chevalier De Maison-Rouge, d'Alexandre Dumas fils, et je suis en plein dedans dans la révolution française!
      Merci pour ta note d'espoir, Moun!

      Supprimer
  4. les hommes, les femmes et les enfants se battent encore, ici ou là-bas, ils se battent et je les admire, toi aussi et merci pour cet hommage très fort

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A l'exemple de cet homme incommensurable qui avait tant donné dans sa vie dont 27 années dans les geôles d'u système inhumain,et de l'apartheid, le grand Nelson Mandela, qui vient de décéder! Merci la flibust pour ton passage!

      Supprimer
  5. Oui, bien des choses sont à changer, mais à nous de nous donner les moyens pour essayer d'avancer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vrai qu'il faut donner du temps au temps! On ne change pas d'un claquement de doigts, le monde, après tant de dénégation, d'inégalité surtout avec les système d'éducation qui sont obsolètes et qui ne préparent pas l'homme de demain. Mais il est vrai aussi que tout vient de notre résistance et de notre résilience à vaincre l'adversité qui est en nous, le plus souvent.
      Merci zzou71 alias Marlaguette?

      Supprimer
  6. Tentons d'avoir foi en l'être humain, même si ce n'est pas forcément facile...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'accord avec toi Olivia, il faut savoir raison garder, croire en l'humanité, dans tous les cas!
      Merci pour tes Olivia!

      Supprimer
  7. La cupidité et la soif de pouvoir ont toujours guidé le monde. On aurait pu croire qu'avec le temps et l'expérience, l'homme serait devenu plus intelligent, plus altruiste et désintéressé. Visiblement, il n'en est rien... Rien ne change.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement, c'est la triste réalité! Autant on voit partout des progrès technologiques, scientifiques et économiques, autant le gouffre s'agrandit quant à la répartition des richesses d'une façon équitable!.
      Merci de ton passage moncafelecture!

      Supprimer
  8. Bien triste tout cela......Heureusement , tu rappelles aussi que certains hommes ont réussi à faire changer le monde (cf ton comm sur Nelson Mandela)
    Cela permet de garder espoir .....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut espérer que des hommes ou des femmes de la dimension de ce grand homme qu'était Mandela, puissent encore exister! le monde en a grand besoin.
      Gardons espoir, valentine!

      Supprimer
  9. Liste des mots: Changer-révolution-lit-drap-nouer-coton-cueillette-saisonnier-migre-afflux-sentiment-expression-chute-mal
    Bien sur qu'il faudra changer un jour, faire la révolution, accrocher au ciel de nos lits de nouveaux draps, nouer dans le coton de nos chairs le fruit d'autres cueillettes. Bien sur que le spleen saisonnier qui migre dans nos cerveaux chaque année au moment de l'hiver nous provoque un afflux de sentiments négatifs, et que son expression risque de nous entraîner dans sa chute. Mais il y a des rêveurs comme toi, comme moi, comme le grand Mandela, et ça, c'est vraiment pas mal!

    RépondreSupprimer
  10. Regarde Célestine, comme le monde est grand et que l'espoir revient, quand on voit des hommes tellement modestes, humains avec une telle grandeur d'âme!
    Il a rêvé, comme l'autre "Martin Luther King: "I have a dream"!
    Merci "ma chère Célestine", pour tes mots, ta passion pour tout, ta rage de vivre.
    Ton œil sur la lucarne est encore bleu que le bleu! Merci de ton beau regard sur la vie!
    Je t'embrasse.
    ,

    RépondreSupprimer
  11. Pourquoi faut-il toujours une victime pour éveiller les consciences ? Ton texte est très bien écrit et dénote de ton engagement à la cause humaine. Chacun à son échelle peut apporter sa pierre à l'édifice, même si la tâche parait immense. Définir ce qui serait souhaitable et réalisable n'est pas une mince affaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est toujours ainsi que les gens prennent conscience, quand la situation se détériore ou un personnage vint a mourir! Comme si on doit toujours attendre un malheur, pour qu'on se rende compte de l'évidence de la lutte.
      Merci de ton passage jobougon.

      Supprimer
  12. Ah! Je trouve ces temps lourds cher Bizak. Tellement que je me terre. Parfois, je voudrais être une simple roche et me foutre de la vibration humaine, si vaine. Fatiguée de toute cette souffrance. Bises cher ami. xx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Prends ton temps ma chère amie La Rouge, tu dois surtout veiller sur ta santé! C'est bien l'idée d'être une simple roche! Ah!ah!
      Bonne soirée et bise à toi.

      Supprimer