vendredi 22 novembre 2013

Il suffit d'arrêter le temps!


De la fleur passagère
Que me reste-t-il à sentir?
Maintenant que la brume m'envahit
Mes images lointaines et têtues!
Le temps qui m'assène,
Ses secondes, ses minutes, ses heures
Assourdissantes et violentes
Blafardes à mourir!
Arrêtes criais-je au temps,
Files droit devant toi!
Que m'importe ton regard froid!
Depuis le temps
J'ai parcouru les sentiers exigus
Les mers et les montagnes!
Ton ombre me poursuit,
Comme son image perdue
J'ai hâte de voir la nuit tombée
Pour dialoguer avec mes Mages
Je crois que le moment est venu
Le temps me tournera le dos
Pourquoi devrais-je tenir?
Là où les irréductibles et les éperdus
Ont compris le défi titanesque
D'une lutte inégale
Que même les dieux
N'osent imaginer l'enfer
Peut-on s'assagir et libérer nos espoirs?
Pourtant il existe des remèdes
Il suffit d'arrêter le Temps!