vendredi 27 novembre 2015

La vie, dans ce monde qui m'accapare


                                               N'ayez pas peur d'être heureux,
                                      c'est juste un bon moment à passer.
                                                                   Romain Gary


Je suis né dans l'unité de l'univers
Je ne cherche rien à attester
Je cherche à être ce que je suis, admiratif
Contemplatif de ce monde incommensurable
Dans la splendeur des choses et des êtres
Je ne me contorsionne pas à démontrer
Pour savoir d'où cela vient
Nous sommes nés pour être heureux
Pas pour le chagrin ni pour le désespoir
Ni pour nous accaparer des choses futiles
Et nous accrocher comme des sangsues en péril
Je n'aime ni le regard sévère ni celui hautain
Ni celui du cuistre ni celui de la suffisance
L'homme est né libre
Il n'a pas le monopole de la vérité
Ni le droit d'avoir des esclaves
Le monde est poésie
Il est crée comme tel,il est parfait
Nul besoin d'en rajouter sinon le ternir
Les hommes sont nés pour partager
Pas pour dilapider sans vergogne
L'amour est l'essence même de la vie
C'est la sève qui coule dans nos corps
Qui élève nos âmes et les transcende
Ainsi est l'humanité 

18 commentaires:

  1. Quel bel hymne à l'essence de l'humain...
    Faut-il attendre qu'une bombe explose dans nos mains pour s'apercevoir que nous avions des mains ?
    Des mains faites pour caresser, pour consoler, pour transmettre l'energie, pour cueillir les fleurs de la vie, pour peindre, pour écrire, pour jouer de la musique.
    Des mains pour travailler la terre de nos ancêtres, des mains pour parler quand on est sourd, des mains pour se diriger quand on est aveugle, des mains pour se tenir à la rambarde quand on vacille. Pour être plus forts à tenir sur nos pieds. Des mains à tendre à celui qui souffre...Des mains pour recueillir l'eau de la fontaine, des mains pour rassurer, pour protéger, pour construire...
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel beau poème venant en harmonie et donnant plus de punch à mes mots ! Oui, la main peut faire des miracles quand elle est entre de "bonnes mains", pléonasme!! ce qui compte c'est de le dire haut, la main.
      Bise Célestine

      Supprimer
  2. PS : j'aime beaucoup cette citation de Romain Gary...
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une belle citation loufoque ! Tu te rends compte, la Céleste, c'est juste un bon moment à passer !

      Supprimer
  3. J'aime bien ta dimension cosmique.
    le signe des grands contemplatifs....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci AlainX mais ta dimension philosophique pétrie d'humanisme est encore plus séduisante et belle.

      Supprimer
  4. Vous êtes beaux! Je vous serre sur mon coeur! Merci mon Bizak de rappeler que notre essence est d'aimer avec tes jolis mots sincères,je t'aime tendrement mon frère du sud!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu passes Isabelle avec tes mots radieux et fastueux comme une colombe de paix et d'amour. Toi, Isabelle et Célestine,vous êtes mes deux plus chères amies et les plus anciennes, mes deux étoiles prestigieuses, mes deux belles muses. Comment ne pas vous adorer? Merci de ce bonheur. Bise Isabelle.

      Supprimer
  5. Oui, les larmes et les peines ne manquent pas, et nous frappent tous. Mais une fois frappé, que fait-on? On se masse la joue, on pleure un peu - de choc, d'indignation, de souffrance - et puis on décide qu'on n'est quand même pas ça, cet être souffreteux figé dans son drame. On se secoue, on cherche où se tourner pour avoir envie de finir la semaine autrement que dans les larmes, on s'accroche aux étoiles que l'on peut, et hop... que la vie est belle même si parfois on lui ficherait des baffes! :)

    RépondreSupprimer
  6. Tout est dans l'amour qu'on donne et qu'on reçoit, l'homme ayant surmonté bien des difficultés en mettant son intelligence au service de l'humanité, n'a pas su mettre fin aux inégalités criardes, aux injustices flagrantes. . Mais l'histoire nous a appris que c'est la société qui, quand elle prend conscience des enjeux, se prend en charge elle-même et devient "la locomotive" des gouvernants et de la nation. Oui c'est cela Edmée, on se secoue, on cherche où se tourner et on s'accroche aux étoiles que l'on peut. Tout est dans cette volonté-là.
    Merci Edmée pour ta visite.

    RépondreSupprimer
  7. merci de tout coeur pour ton passage chez moi: tes mots m'ont interpellée
    Tout est dans l'amour qu'on donne et qu'on reçoit, écris-tu. Il faut simplement ne pas se laisser décourager quand l'amour pour un moment semble faire défaut

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'accord avec toi, Coumarine pour dire qu'il ne faut pas céder devant l'adversité et surtout perdre tout courage au moment justement où on en a besoin.L'amour est l'antidote essentiel pour toute chose de la vie; Merci Coumarine pour tes mots si touchants.

      Supprimer

  8. des vers unis les uns aux autres forment l'Univers.
    j'aime le mot uni-vers, l'univers des mots.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très juste El Linda, toute la poésie des mots est dans cette union qui forme l'univers. Merci pour tes mots El Linda.

      Supprimer
  9. « L'amour est l'essence même de la vie. » Oui, Bizak, c'est tout à fait cela. J'espère qu'un jour, les hommes en prendront tous conscience et qu'ils arrêteront de se faire la guerre. Merci pour tes mots toujours empreints de bienveillance et de paix.
    Bonne soirée, Bizak.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans amour point de vie, c'est la vie elle-même qui nous le dit chaque jour ! Aucun monde ne peut se construire avec la haine et la destruction. Oui il faut que les hommes prennent conscience, mais hélas, quelque part la machine bureaucratique qui enchaîne les hommes, les déshumanise. Le résultat c'est que c'est toujours l'autre qui a tort et ça n"en finit jamais. Mais comme tu l'as dis Françoise, espérons que les hommes prendront un jour conscience de leur fuite en avant. Bonne soirée Chère Françoise

      Supprimer
  10. L'amour vaincra, j'en reste persuadée. Encore faut-il que l'être humain ose parler d'amour. A l'heure actuelle, cela semble presque une hérésie de dire "je t'aime" ou de parler de sentiments et d'émotions. Ils sont ce qu'ils sont, négatifs ou positifs, agréables ou désagréables. Mais laissons les s'exprimer, que diable ! ^^

    Bref, allez j'ose le dire: J'aime ce poème. J'aime ce qu'il défend. J'aime la douce évidence qu'il faut pourtant parfois (souvent?) rappeler.
    Alors merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma douce Stellano pour ce cri d'amour ! La vie n'a de sens que quand l'amour est dans le pré comme on dit, mais il est aussi dans les cœurs, dans les foyers, dans le ciel. Il est notre raison de vivre. Je crois au fond que l'amour est en nous, même si parfois il parait invisible à cause des mains traître qui attentent à la vie, à l'amour. Mais comme tu l'as dit, l'amour vaincra. Merci Stellano pour tes mots si forts.

      Supprimer