samedi 21 novembre 2015

Le jardin ne peut que fleurir !






Ou vois-tu que l'ange  a des traits colorés
On ne peut les voir  qu'avec son coeur
Qu'ai-je à faire  de la forme des fleurs
Si ce n'est leurs senteurs qui me nourrissent
L'oiseau est né libre par ses ailes déployées
L'homme est né libre par son esprit ailé
Le diamant ne luit que quand il est taillé
j'ai remis ma peau au sculpteur de croquis
Mon coeur lui, était déjà ciselé et éthéré
Il a déjà écrit, gravé dans sa mémoire
Le battement des ailes des elfes des lacs
Ô candeur de l'amour même ton ombre affiné luit
Malgré les espaces sombres et zébrés de la nuit
Et même si les ténèbres espèrent glacer nos vies
Les colombes ne cessent leurs couplets gracieux
Il faut aimer, la tendresse doit sortir de l'églantier
Le corps subit l'attentat, l'amour est inexpugnable
Le chant rejaillit alors, telle l'âme d'un sphinx
Ô femmes, anges, fées aux yeux éblouissants
Vous couvez sous vos ailes  l'amour éternel
Et nous grandissons dans vos pétales écarlates
Parmi les roses, les tulipes et les magnolias
Ah ! le beau jardin d'Aphrodite,
Qu'il s'épanouisse et fleurisse à jamais.

10 commentaires:

  1. Quel beau jardin empli de senteurs différentes s'offre à noutre regard plein de gratitude !
    Et comme tu dis bien l'espoir qui doit renaître après chaque épreuve, pour que la vie triomphe de la mort.
    Merci pour ce beau texte qui réjouit le coeur.
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
  2. Mon jardin s’enorgueillit de ta visite, chère princesse au doux coeur; Les vampires ne supportent ni la lumière ni les fleurs, alors je les entretiens, j'en offre à ceux et à celles qui s'en réjouissent;Merci Célestine pour tes mots affables qui sont un baume au coeur comme la fragrance des fleurs l'est pour nos sens les plus raffinés; Bise florale

    RépondreSupprimer
  3. Il est beau ce texte, teinté d'espoir.
    Les ailes de l'espoir même coupées repoussent comme les fleurs du jardin de ta poésie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme le sphinx qui renaît de ses cendres, l'espoir doit être comme notre lumière, il nous éclaire dans notre foi de transcender les malheurs, de continuer à vivre malgré tout. Comme les ailes de l'espoir, elles brasseront les espaces pour réaliser toujours nos rêves.
      Merci El Linda pour tes jolis mots.

      Supprimer
  4. Ah, que de beauté, que d' apaisement, tu me charmes et me consoles,c'est ravissant!

    RépondreSupprimer
  5. Ah! Isabelle ton absence loin de la blogosphère m'avait fait comprendre que ton coeur a bataillé pour comprendre et digérer l'incompréhensible. Heureux que mes mots te charment et surtout que tu ailles bien, chère amie. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  6. Ce que j'aime dans tes mots, Bizak, c'est qu'ils sont pleins de délicatesse et de poésie. C'est un havre de paix où l'on vient se poser et se rafraîchir. Merci à toi.
    Je te souhaite une bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh! merci Françoise pour ta délicatesse de dire les mots si joliment. Content que ce soit un havre de paix, en tout cas j'y veille, on en a tellement besoin.
      Bonne soirée aussi Françoise.

      Supprimer
  7. La photo est de toi ? Je jurerais qu'il s'agit des jardins du château de Grand-Bigard. Mais ce ne serait pas la première fois que je me fourre le doigt dans l'œil

    RépondreSupprimer
  8. La photo n'est tellement pas de moi (c'est sur le net) que même Françoise vient de la publier pour son nouveau billet d'aujourd'hui"100 mots par jour(thème: Phrase que l'on m'a dite). Comme quoi on ne peut rien cacher ici.http://100motspourledire.blogspot.com/2015/12/phrase-que-lon-ma-dite.html
    Merci de ta visite Walrus( qui est le morse ou phoque, à moins que tu parles du code morse, ça c'est une autre histoire.

    RépondreSupprimer