vendredi 18 décembre 2015

Le coup de foudre de la lune bleue !

                           



     
                             
                                                                        
                                                                         


 Voilà que le plaisir m'accroche et surtout le temps et l'inspiration me le permettent pour revenir partager cette idée merveilleuse des plumes d'Asphodèle où chaque participant qui le désire peut à travers la liste des mots proposés, en ayant en tête la convivialité, la gaieté, l'envie, la complicité pour leur réussite et bien sûr en ayant l'inspiration, faire un récit selon ses goûts, son style et dans tous les genres comme la bienséance le permet, c'est à dire ne pas aller outre mesure, même si nous avons l'âge de raison et de déraison pour tout lire.

Voici la liste des mots: Espoir, guimauve, comédie, musique, plage, liaison, mièvre, baragouinage, égalité, classique, chanson, inspiration, balai, (essuie-glace: facultatif), navet, louche, roman, abracadabrantesque (facultatif), amoureux (se) et batifoler.


    La fontaine cosmique amie de la grande lune bleue ne cesse de déborder d'eau et de larmes, quand elle est triste. Elle aime le clair de lune venir lui tenir compagnie dans les nuits sombres du cosmos.

   Mais la belle lune parfois par ses humeurs changeantes et abracadabrantesques, minaude et batifole dans tous les sens comme si elle était prise d'une fièvre qui ne s'adoucissait que lors des rapides passages cosmiques de la fascinante et infatigable étoile filante des Léonides et surtout quand elle lui faisait des charmants et volatils bisous célestes accompagnés d'une bande blanche qu'elle traînait derrière elle et sur laquelle étaient inscrits, ces mots : " je t'aime grande lune bleue de mon coeur, comme une douce et suave guimauve ouatée et spongieuse dans ma bouche !"

    Que ne ferait la belle lune, même avec un mince espoir pour pouvoir,  un jour, entreprendre une liaison sérieuse  avec l'intrépide, la joyeuse étoile filante des Léonides dont elle était tombée amoureuse. Elle décide alors un jour de consulter la fontaine, son amie qui est toujours pleine d'inspiration pour lui apporter une réponse à sa peine et si possible une aide à pouvoir un jour, rencontrer sa sublime Léonidienne.

   La fontaine cosmique, ce jour-là, n'étant pas dans sa forme habituelle, n'écoutait que d'une seule oreille, le baragouinage de la belle lune bleue qui, parfois avec ses manières mièvres et puérils venait lui jouer sa comédie classique et sa  musique habituelle. Elle, qui ne brillait et ne brûlait que pour ses fans, ses chères étoiles et surtout la succulente étoile Léonidienne, la filante, celle qui donne des coups de balais aux louches et enquiquineuses étoiles à commencer par celle du berger : la belle Vénus. 

   Eh ben ! dis -donc, chère lune bleue, lui dit la fontaine, voilà que tu t'amènes aujourd'hui après m'avoir négligée et même laissée stagner à mon niveau d'eau le plus bas - ce qu'on appelait marée basse chez les terriens -,même pas à égalité avec celui de mes voisines. Mais qui va croire à ton beau roman, ma belle lune, que tu voudrais écrire avec la délicieuse et délectable étoile filante, la Léonidienne. 

   Voilà, ma chère lune : tu es peut être belle, mais ce n'est pas avec ta chanson qui sonne faux et ta belle histoire  rappelant un film de mauvais  goût , un navet, que tu vas conquérir le coeur d'une déesse dont tous les poètes de la galaxie ne rêvent que d'elle. Tu n'as aucune chance, ma sœur, ni aucune possibilité avec sa plage horaire réduite, pour espérer la rencontrer; et si le coeur te prend de verser quelques larmes de chagrin, tu peux toujours, les faire éponger avec ton essuie-glaces, made in Cosmos. Sais-tu ma belle lune éclairée qu'un de ces poètes dont je t'ai parlé, lui a dédié ces quelques vers :

   Qu'elle est belle l'étoile filante des Léonides
   Elle sème des pétunias et des lys blancs
   Elle ravive des étoiles étourdies
   Elle plante des arbres millénaires
   D'où jailliraient les fruits d'Eden
   Elle est vive et ne sait pas s'arrêter
   Elle dit que trop d'astres l'attendent...



                                                   Texte:    515 mots

38 commentaires:

  1. Je découvre ton poème un peu tard...Ma soirée a été mouvementée et imprévue.
    Je reviendrai relire mieux et commenter plus en détail.
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J’espère que ce n’est pas la lune qui t’a enquiquiné avec ses changements d’humeur. Il faut tout de même en rire.

      Supprimer
  2. Une poétique pluie d'étoiles filantes :D qui arrosent la lune bleue pour lui donner un peu de joie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça peut aussi lui donner un peu d’espoir. Mais l’étoile filante comme son nom l’indique, file et refile l’espace comme une semeuse de nouvelles étoiles pour faire briller de couleurs l’espace intersidéral avec cette poétique pluie. Bonne soirée Martine

      Supprimer
  3. Il s'en passe des choses dans ton ciel, Bizak !
    Des liaisons virtuelles mais profondes, des histoires d'amour cosmique dans un cortège de poussière d'étoile. a change du ver de terre amoureux de l'étoile !
    Les Léonides, je les ai observées dans le ciel de novembre. Elles sont splendides en effet, et chaque trait de lumière occasionne de faire un voeu, selon la tradition.Ces poussières de queue de comète descendent en pluie sur la terre en passant dans la constellation du Lion, d'où leur nom.
    J'aime beaucoup l'essuie glace astral, bien pratique pour essuyer les larmes cosmiques d'un grand éclat de rire.
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ! Célestine, il s’en passe toujours des choses dans l’espace, la terre me parait trop exigüe pour épancher mes envolées lyriques. Les étoiles nous offrent cette splendeur dont on rêve et qui épanouissent et élèvent nos rêves. Le monde là haut, ou en bas comme on veut, je le conçois plus profond, plus scintillant. N’est-ce pas que tous les dieux grecs et autres de notre imagination ont élu domicile dans les cieux. Sinon pourquoi tentons-nous d’atteindre la lune, d’atteindre Dieu. Pour l’essuie glace, la meilleure trouvaille, c’est la tienne, elle est magique et profonde et même qu’elle est belle comme métaphore : « Le rire est un essuie-glace sur le pare-brise de la morosité » et chez moi, l’essuie-glace c’est pour qu’elle s’éponge les larmes.
      Merci Célestine pour ton joli commentaire. Bise céleste

      Supprimer
    2. Tu es trop gentil pour cette phrase qui m'a donné un éclair d'imagination, parce que placer un essuie glace dans un texte sur le rire, ce n'est pas facile...Mais dans un conte astral, c'est encore plus alambiqué !
      Kiss
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. En tout cas, elle est pleine de charme ton inspiration, surtout quand cet essuie-glace se balance au rythm and dance ! bise

      Supprimer
  4. La lune avec moi n'est pas gentille !! Elle me donne des nuits blanches cette coquine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ben alors, je comprends pourquoi l’étoile filante, lui donne à elle aussi des nuits blanches. Peut-être aussi Ghislaine que la lune n’est pas dans son état normal, vu qu’on la sollicite trop. Clair de lune ! par ci, pleine lune ! par là. Elle ne sait plus où donner de la tête. Amitié Ghislaine.

      Supprimer
  5. Que c'est beau ! Et ça nous change de Star Wars tant de poésie et de métaphores si bien filées. Bravo ! Passez de bonnes fêtes de fin d'année ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ! merci Thiebault, pour vos mots gentils, cela me réjouit de voir que vous aimez. Passez de bonnes fêtes d’année aussi et merci de votre visite

      Supprimer
  6. Quelle imagination, Bizak ! J'aime beaucoup te lire et je suis admirative de ton art de jouer avec les mots ! La lune en a inspiré des poètes, et elle continue, la preuve en te lisant ! (sourire)
    Bonne soirée à toi, bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravi de lire tes gentils mots Françoise, ça me donne un coup de punch ce matin. Bise et très belle journée

      Supprimer
  7. Jolie fontaine, sois gentille avec la lune ! Mon mari attend désespérément la neige pour faire batifoler nos skis. Il espère une dépression, atmosphérique s'entend, lors du prochain changement de lune le 24.. je crois ! Je n'en suis pas très sûre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, la lune pourrait être gentille avant le 24.. si par hasard sa chère étoile filante dont elle s’est entichée, lui rende visite d’ici là. La neige tombera, vu que c’est le Grand père Noël qui arrive. Bisou et bonne journée Marie-Joe

      Supprimer
  8. Quel joli conte poétique que cette lune amoureuse d'une étoile ! Mais Bizak enfin une étoile "filante" !!! C'est un amour impossible ça ! Une Léonide en plus... :) De belles images et une sensibilité qui va toucher notre étoile majeure de la blogo, notre Célestine aux yeux d'étoile ! ;) Bises et bon dimanche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'en doute pas, Asphodèle que ta chère amie la Céleste va se transformer en étoile filante, si elle ne l'est déjà; Elle aime bien parcourir le ciel pour rendre visite à ses petites amies d'étoiles, histoire de remettre à chacune un petit mot doux; Pour la lune, elle lui réserve peut être un bon cadeau de Noël. Reste à savoir qui est la chère lune ?
      Merci Asphodèle pour ton passage et surtout pour ces magnifiques "plumes" qui franchement sont magnifiques et qui apportent plaisir, gaieté et convivialité.

      Supprimer
    2. Vous êtes trop gentils mes amis ! C'est vrai que ces temps-ci j'ai mis le turbo question étoile filante, on ne dirait pas mais ne rien faire (professionnellement parlant) ne veut pas dire rester sans rien faire !
      J'avoue je n'arrive pas trop à me poser, mais quand je passe aux alentours d'une galaxie comme celle de Bizak, je ralentis pour écouter ce chant si beau. Ça me repose des trous noirs de l'espace médiatique, qui frôlent le vide sidéral absolu.
      Bisous à tous les deux
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. Pour ton prochain passage dans ma galaxie, je te prépare la Céleste un café fumant aux herbes étoilées, avec un petit zeste de poussière de clair de lune.
      Bise attendue

      Supprimer
    4. Mmmmmhhh...mais que sens-je par ici ? Un songe d'étoile eu doux parfum de café... je reste !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    5. Mmmmmhhh..Quel bonheur que l'arôme du café un matin de ciel bleu dans les coeurs.^^

      Supprimer
  9. Quel beau conte ! De quoi regarder le ciel, ce soir, avec des yeux neufs et curieux. Merci pour ce "dépoussiérage amoureux" du cosmos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Finalement c'était une bonne idée de parler des étoiles, de leurs fantaisies, de leurs mouvements, de leurs passions, de leurs amours en ces jours proches de Noël et de l'équinoxe d'hiver où démarre en fait la prochaine année.J'adore m'inspire des étoiles qui nous ont de tout temps émerveillés et faits rêver. Merci carnetsparesseux et bonne journée

      Supprimer
  10. Ma chanson préférée étant "blue moon" je te remercie tendrement pour ce texte qui l'illustre à merveille.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureux que mes mots t'aient rappelée ta chanson préférée "blue moon". Merci Isabelle pour ta gentillesse et surtout que ce texte te touche. Bises mon amie

      Supprimer

  11. de fil en étoile,
    au clair de lune
    ou à la claire fontaine,
    tu nous tisses là un joli poème.

    d'étoiles filantes en brillante étoile,
    tu nous peins là une lumineuse toile.

    que d'imagination, que d'inspiration, quel bel univers.

    j'aime venir de lire.

    bises éclairées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ! quelle belle poésie pleine d’éloges pour ces belles étoiles qui frétillent et qui nous chantent l’espoir, l’amour au sens cosmique où même la lune à la claire fontaine, est allée chanter. Je te remercie El Linda pour ton bel enthousiasme avec tes mots si magnifiques et beaux. Bises lumineuses.

      Supprimer
  12. Lune bleue, amours impossibles, étoiles filantes ...quelle évasion ton texte Bizak ;-)
    Merci pour ce bon moment ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien de mieux que de s’évader parmi les étoiles où tout scintille et émerveille.
      On respire le grand air cosmique et ça nous donne des ailes d’anges, enfin je l’espère !!
      Merci Valentine et bonne soirée

      Supprimer
  13. Réponses
    1. Oh ! tout le bonheur était moi Emilie et bien sûr j’espère aussi pour ceux et celles qui le lisent.
      Merci a toi Emilie

      Supprimer
  14. En ce matin de Noël, je viens te souhaiter de doux moments de paix et de partage parmi les tiens.
    Je t'embrasse
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tes souhaits de ce matin sont comme un parfum de rêve venant m'émoustiller mes papilles hypothalamiques. Merci pour ces mots sympathiques qui me vont droit au coeur. Je te souhaite beaucoup de bonheur aussi à toi, à ta petite famille, tes enfants, tes parents. je t'embrasse.

      Supprimer
    2. J'espère que la dernière fête de l'année te sera aussi bénéfique...
      Et que le champagne est au frais.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. Quand il y'a des mots d'espoir, la vie scintille comme une lumière qui reprend plus vivement. Merci la Céleste pour tes beaux mots et bonne heureuse nouvelle année pour toi.
      Bise

      Supprimer
    4. "Des lys blancs pour reinventer les etoiles" c'est un peu l'idee de ton univers dans ce texte. Un beau clin d’œil a l’année qui s’achève. Tres belle 2016 a toi et a ceux que tu aimes Bizak.Cheers.
      Latifa.

      Supprimer
    5. J'aime bien me sentir parmi les étoiles comme un ensemble de fées où ne répand que le parfum des fleurs et la lumière du soleil. Tant que jaillit la lumière , aucun coin d'ombre ni obscur ne sera dans le noir.Bonne année Latifa! ravi de t'avoir connue dans la toile des lumières. Tes textes sont fins et teints de beauté. Bisou

      Supprimer