dimanche 3 janvier 2016

Richard Anthony - Aranjuez Mon Amour.wmv



Avec la nouvelle année 2016, mes souhaits de bonheur et de paix pour notre planète

Les yeux de la femme

Quand Dieu, sur le monde
Eut semé les fleurs
L'amour qui féconde
Les plaisirs, les pleurs,
Dans tes yeux, ô femme !
Des cieux il mit l'âme.
Tes yeux, oui, tes yeux
Sont l'âme des cieux !

Par toi tout mystère
S'éclaircit soudain,
Le ciel à la terre
Prédit son destin ;
Tes yeux sont l'étoile
Qui perce tout voile,
Tes yeux, oui, tes yeux
Sont l'âme des cieux.
                                      Volker Braun

24 commentaires:

  1. Une très bonne année à toi aussi mon cher Bizak, et si tu voyais mes yeux tu y lirais toute ma bienveillance et mon amitié!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois tes yeux ainsi que ton coeur et je lis aussi toute ton amabilité et ta gentillesse. je te renouvelle ma chère amie mes vœux de bonheur en espérant te lire souvent. Bisou Isabelle.

      Supprimer
  2. Une magnifique chanson, et un poème sublime.
    Tu vas faire briller les yeux de toutes tes lectrices...
    Pour te souhaiter une belle année, je t'ai concocté un petit poème.

    Toi le poète habile et délicat
    Tu jongles avec les mots tel un artiste
    Tu les enroules avec de la passion
    Et tu les sers sur un plateau vermeil
    La lune et les étoiles, tes amies.
    Tu fais briller ces étranges merveilles
    Qui tissent des voyages en déraison
    Et jusqu’à ton tout dernier tour de piste
    Tu resteras habile et délicat


    Bisous célestes
    ¸¸.•*¨*• ☆


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Célestine pour ces mots pleins de tendresse et d’amitié. Ton poème me touche, surtout qu’il vient du cœur :
      Ton poème est sublime telle la tendresse
      Il m’entraîne au firmament de l’ivresse
      Ton cœur aimant et suave me déclame
      Les vers du bonheur sur un ton d’estime
      L’amitié est une denrée à choyer
      Elle éclaire, elle ne sait pas dévoyer
      Elle émane de ton amour de la vie
      De la pureté de ton âme ravie
      Bisous ravis

      Supprimer
  3. Bonne année en poésie, musique et belle compagnie. Tout le meilleur pour toi Bizak. A bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah! Sadaya quel bonheur de te lire. Je te remercie pour tes mots gentils. Tout le meilleur pour toi aussi Sadaya et bonne et heureuse année. A bientôt

      Supprimer

  4. En écoutant cette chanson, c'est tout un pan de mon enfance, ma très jeune enfance qui remonte à la surface. A l'écouter j'ai des frissons. J'avais oublié qu'elle était de Richard Anthony. De lui j'avais retenu le titre "Et j'entends siffler le train"...

    Je suis heureuse de la redécouvrir.

    Belle et heureuse année à toi.

    Ellinda

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au tout début "Aranjuez mon amour" c'était un concerto pour guitare et orchestre, c'était une oeuvre d'un grand compositeur espagnol Rodrigo. Je l'avais souvent écoutée. Ensuite,il y'a eu beaucoup d'adaptation à la musique et chanson populaire. Avec Richard Anthony, c'était sublime.
      Ravi qu'elle te plaise. Bonne et heureuse année à toi aussi El Linda. Kiss

      Supprimer
  5. et bien, cher Bizak, je ne savais pas que Richard Antony avait chnaté un poème sur ce concerto d'Aranjuez...
    Qui m'a fait vibrer bien des fois...

    RépondreSupprimer
  6. Oui pareillement pour moi,je ne le savais pas, j'ai toujours écouté ce concerto Aranjuez joué par Joakin Rodrigo Vidre, c'était d'ailleurs l'une de ses plus grandes oeuvre.Un ami m'avait offert son disque, il y'a bien longtemps de cela et que je garde à ce jour.C'est toujours ravissant de l'écouter avec Richard Anthony ou même Roussos.
    Bise à toi Coumarine

    RépondreSupprimer
  7. Une très belle chanson qui donne des frissons, un magnifique poème. Merci à toi, Bizak. Je te souhaite une très belle année 2016, lumineuse et pleine de joie. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah! Françoise tu nous as manqués. J'aime bien tes mots si doux,avec pleins de petits récits sur ton village d'enfance et tous tes lieux de souvenir que tu aimes remémorer pour nous les faire partager; merci pour le vœux et je t'embrasse aussi Françoise.

      Supprimer
  8. Bonjour Bizak, j'espère que tu vas bien, on ne te voit plus sur la toile. Je te souhaite une belle journée, et je t'embrasse. A bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelques vilains tours de la vie, on est comme sonné et puis un tant soit peu, on reprend notre bâton de pèlerin. La vie va de l’infiniment grand à l’infiniment petit.
      La disparition d’un ami trop tôt, m’a laissé un goût amer et inachevé.
      Merci Françoise pour tes mots gentils

      Supprimer
    2. Je comprends Bizak et je compatis à ta peine. Je t'envoie mes pensées les plus douces.

      Supprimer
  9. Et ne dit-on pas aussi que les yeux sont le miroir de l'âme... âmes des cieux et puis miroir de l'âme... tant de choses donc à lire dans un regard.

    Je lis que tu passes des moments difficiles... Courage, que dire d'autre? On le sait que le temps fait son petit travail, mais en surface seulement. POur la profondeur, c'est nous qui travaillons!

    RépondreSupprimer
  10. Les yeux oui les yeux sont le miroir de l'âme et sont aussi l'âme des cieux. Que c'est beau ainsi dit.
    Merci Edmée pour tes mots de réconfort.

    RépondreSupprimer
  11. J'espère que les choses vont mieux, tout doucement. Mais avec une tendre obstination...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tout va pour le mieux Chère Edmée. J'ai moins d'inspiration qu'avant, c'est un moment difficile à passer. Mais j'aime commenter mes amis, surtout quand les sujets sont importants et me touchent; Merci Edmée pour tes mots.

      Supprimer
  12. Dis quand reviendras-tu ?
    Dis au moins le sais-tu ?
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma verve me fait défaut
      Je reviens il le faut
      J'ai traînassé princesse
      Je sais je le confesse
      Bientôt les plumes d'aspho
      Mon retour sans défaut.

      Merci

      Supprimer
  13. Fermer les yeux et laisser monter l'émotion puis les entrouvrir pour laisser rouler une larme.

    Merci bizak et belle fin de journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une larme d'apaisement et de ravissement, et je les referme pour un autre envolement! merci Moun B. et belle fin de soirée

      Supprimer