mercredi 22 juin 2016

Mon toit de pluie





J'ai construit un toit de pluie
Pour abriter mon clair de lune
D'un ciel ruisselant de tonnerre.
Un matin aux éclats qui brillent
J'ai vu frémir des yeux lapidaires
Comme des petits mots enchantés
Lorsque le soleil affairé
Chantait des arcs en ciel
Il pleut de douces perles
De myrtes soyeux et bleuis
Comme une chape de lumière
Qui dégoulinait d'étoiles
Inondant le visage épanoui
Panaché d'un sourire radieux
Et de rêves pleins  le coeur
D'une  sirène d'un océan blanc.

12 commentaires:

  1. Ce poème tout soyeux et bruissant comme du satin
    vient à point nommé pour me sortir de ma tanière
    où je me suis blottie quelque temps.
    Il me parle de pluie et de lumière. Mes deux pôles attractifs.
    Merci Bizak pour tes mots pleins de chaleur douce.
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravi que ce poème te plaise, la douce Célestine; Tu as manqué à la blogosphère, les mots ont eu leur part de peine d'être restés enfoui dans leur silence.
      Merci aussi à toi, Céleste, pour tes mots pleins de chaleur.
      Bisous

      Supprimer
  2. J'aime ce toit de pluie qui abrite le clair de lune ; et faire rêver les sirènes, quoi de mieux !

    merci Bizak pour cette belle lecture du matin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que du bonheur de savoir que mes petits mots te font du bien, carnetsparesseux.
      Merci à toi de passer

      Supprimer
  3. ces mots sont enveloppants et me touchent; ils me protègent
    merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont tes jolis mots qui me touchent et qui m'enveloppent, sylvie!
      Merci

      Supprimer
  4. Nous avons besoin des sautes d'humeur météorologiques pour apprécier le beau temps, tout comme il nous est nécessaire d'avoir de poètes qui savent , à mots couverts, consoler une amie, offrir du rêve, des perles de pluie dont seul Brel connaissait la cachette. Y'a pas à dire....il existe encore des sirènes heureuses.....grâce à toi .....et des blogueuses sous le charme de tes mots.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais quoi te répondre ma chère Chinou, toi qui sait conjuguer le verbe "aimer". Tes mots sont très beaux, ils me donnent du baume au coeur en les lisant et qui m'apprennent que tu as touché juste en ce que je ressentais.Mais serais-je étonné quand je sais que ton coeur est plein de poésie que ta main sculpte admirablement.
      Merci de tout coeur Chinou.

      Supprimer
  5. Quel merveilleux poème bizak... chaque mot est une perle échappée de son écrin dégoulinant de beauté ... merci merci...au coeur de ta rêverie tu permets d'inonder l'étoile Âmie d'une lumière exquise, si légère...
    bonne fin d'après-midi à toi.
    Je t'embrasse.
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Den Pour ces mots qui dégoulinent de sympathie et sont pleins de charme. J'en rougis. Merci encore
      Je t'embrasse aussi

      Supprimer

  6. Qu'il fait du bien ce poème... il me dit l'importance du soin du précieux qu'on porte en soi, du soin apporté à l'autre.
    Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci EL Linda pour ton appréciation si juste pour ce poème.
      Bonne soirée El Linda

      Supprimer