samedi 17 septembre 2016

Le triste moment d'une lune qui s’efface !




         
       La vie ? Un rien l'amène, un rien l'anime, un rien la mine, un rien l'emmène.
                         Raymond Queneau 


Elle reviendra la lune au teint rutilant
Elle éclatera de mille feux radieux
Une sombre nuit voilée
Avait terni le ciel de son empreinte blafarde
Le temps avait suspendu sa course
Une âme s'envolait vers le firmament
Il pleuvait des larmes
Longtemps agglutinées
Dans les yeux azurés du ciel
Elle reviendra la lune paisible et sereine
Elle éclatera de mille feux diaphanes
Le temps reprendra son voyage
Les étoiles palpiteront de nouveau
Et l'on cueillera des ivresses ineffables
                                                         Pour Célestine

30 commentaires:

  1. Réponses
    1. Merci La Licorne pour tes mots si gentils. Très belle journée à toi.

      Supprimer
  2. Je te retrouve Bizak....je me languissais de ta poésie et sincèrement m'étonnais qu'il n'y ait pas quelques lignes pour ce coeur qui souffre. Nous tentons de lui tenir la main en privé mais elle mérite bien quelques dédiaces. Ton poème est une leçon de patience et d'espoir pour atteindre un avenir paisible et serein. Que ta journée soit belle .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand le cœur d’une amie est atterré et en chagrin, surtout de notre tendre Céleste, les mots, oui peuvent lui apporter du baume, une présence même virtuelle, ce que bien sûr j’avais fait en privé. Mon blog était comme mis en jachère, je voulais lui donner un silence, momentané, de recueillement. Je ne savais que composer quand le ciel lui-même était triste. Même si j’avais réussi à réunir quelques mots, ils n’avaient pour moi, ni saveur juste ni grandeur voulue à la mesure la grande douleur de mon amie Céleste, pour qu’ils fussent publiés.
      Merci à toi Chinou, très belle journée.

      Supprimer
    2. Je ne sais dire que merci à tous deux pour vos mots pleins de délicate attention.
      Et je vous renouvelle mon amitié.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  3. Je me joins à toi pour compatir avec notre belle endeuillée, quand la lune s'absente c'est pour laisser briller les astres, je vous embrasse tous les deux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Isabelle pour ta sympathie à l'endroit de notre belle amie Céleste. Oui, Il est si dur de perdre un être cher qui nous a donné vie. comme un guide qui disparaît sans prévenir , et on se retrouve soudain sans boussole. Oui, la Céleste a perdu un grand guide, et pas des moindre: son Papa.Je lui souhaite du courage. Je t'embrasse aussi Isabelle et merci pour tes mots.

      Supprimer
  4. Un poème plein d'espoir.....Il n'y a jamais de fin.....Seulement des transformations.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ainsi en fait, la vie, que des transformations. Merci Daniel

      Supprimer
  5. De très beaux mots pour envelopper et adoucir la peine de notre Amie Célestine. Je t'embrasse, Bizak.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ose espérer que mes mots parviendrainet à alléger son coeur à la Céleste et donner une propulsion à ses ailes déployées de papillon pour sillonner le ciel qui lui manquait tellement. Merci Françoise pour tes jolis mots dont je sais qu'ils viennent toujours du fond de ton coeur. Je t'embrasse aussi Françoise.

      Supprimer
    2. Mon coeur s'allège de mille façons ce soir.
      merci vraiment
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  6. Ce sont des mots très beaux et doux que tu as écrit, bizak.
    J'apprends à l'instant la tristesse de Célestine... je lui envoie mes sincères pensées pour ces moments douloureux. Là-haut, tout là-haut, il y aura toujours une petite étoile pour veiller sur elle.
    Mes amitiés et bise, bizak. Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Denise, là-haut, tout là-haut, il y'a une toujours une étincelle vive qui rayonne sur les belles âmes et les bons cœurs. Merci pour tes mots Denise si magnifiques et très sincères. Mes amitiés aussi, bise à toi. Très belle journée Denise.

      Supprimer
    2. Merci denise, c'est très gentil à toi.

      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  7. oh cette mise en expression que tu as !! j'ai pensé à céleste tout de suite
    j'aime bien ce rappel des cycles , du "retour" que tu nous évoques si bien
    sois remercié pour ta sensibilité qui sait les mots

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh! sylvie, comme tes mots sont doux. Je te remercie pour tes éloges qui me vont droit au coeur et assurément pour tes pensées à la Céleste, elle en a bien besoin. Bise et belle journée sylvie

      Supprimer

  8. Tes mots sont remplis de délicatesse, là, toujours là pour soutenir Célestine, pour lui porter attention.
    Tu es d'une présence sans faille, pour beaucoup d'entre nous.
    Notre Lune s'est éclipsée. Elle a descendu le voile.
    Je crois qu'elle veille sur son ciel, veille à ce que la nouvelle étoile soit bien installée. C'est ainsi que je me l'imagine.
    J'aime beaucoup la citation de Queneau.
    J'aimerais même ajouter... un rien la ranime... Et notre Célestine en trouvera le chemin.
    Belle nuit, à toi Bizak.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci chère poétesse pour tes mots sublimes et qui me touchent beaucoup. Que c'est dur de voir un ami une amie dans la détresse, surtout quand cette amie, nous a égayés, enchantés par ces mots aux tournures inattendues pleins de soleil et d'images célestes et d'allégresse. Oui, comme tu le dis à la fin : un rien l'anime ! je vois là un rien, comme un brin d'étincelle et son coeur bondit. Célestine trouvera le chemin , j'en doute pas, elle l'avait déjà tracé depuis sa naissance avec son guide qui vient de s'en aller et elle continuera comme une étoile éclairée parsemant le chemin de petites pépites d'or.
      Je te remercie EL Linda pour ton si beau commentaire. Bise et belle nuit à toi

      Supprimer
    2. Vous semblez si bien me connaître tous les deux.
      Un rien ? mais est-ce "un rien" tous ces mots merveilleux qui me tombent sur la tête ce soir comme une pluie d'étoiles. merci ElLinda et Bizak
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  9. Que c'est beau, magnifique!!! Bise, bonne journée dans la joie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah! maria-Lina, quelle joie de lire tes mots. Que du bonheur chez toi.
      Bise et belle nuit à toi.

      Supprimer
  10. Je découvre ton poème après une longue conversation avec mes lecteurs (dont tu fais partie)
    c'est comme une délicate cerise sur un gâteau de miel.
    Je ne sais comment te remercier pour ce très beau poème.
    Oui, c'est vrai, les événements de ma vie ont été comme une éclipse de soleil, moi qui ai sombré dans la froide nuit de la mort de mon père. Mais peu à peu, je remonte à la surface, soutenue par mes amis dont tu fais partie, cher Bizak.
    Je t'embrasse en mille rayons de lune

    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Te voir revenir Céleste est tout ce qu'on attendait, une lumière qui ressuscite du fin fond des entrailles de la terre. Toi qui ne vis que dans et par le ciel, parmi les étoiles et les nébuleuses, tu ne peux que t'épanouir en reprenant le sillonnement de l'espace sidéral, chère étoile filante. En voyant tant de messages chaleureux et pleins de tendresse de tes amis, j'ai senti comme si chacun, chacune, refusait de laisser le vide gagner du terrain. Toutes les interstices douloureuses ont été comblées par des mots enrobés de baume pour atténuer ta terrible épreuve; Et tu remontes la surface comme tu l'as si bien dit. Il fait jour maintenant, il est temps d'ouvrir tes yeux azurés, la Céleste, même si la peine est très forte encore.
      Je t'embrasse de mille brins de lune, chère amie.

      Supprimer
  11. Merci Cher bizak pour la délicatesse de tes mots, pour ta présence sensible, constante sur l'étoile âmie, pour les mots que tu offres à chacun, chacune d'entre nous, pour Célestine.... c'est un réel plaisir de venir chez toi et de ressentir la beauté exprimée dans tes écrits.
    En ce premier jour de l'automne je te renouvelle mon amitié, et te dis le bonheur de t'avoir rencontré au hasard des chemins.
    Je t'embrasse et t'offre un brin de lune paisible "aux mille effets diaphanes". Le jour est enfin revenu.
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis comme qui dirait cramoisi, tellement tes compliments sont trop forts pour moi. Merci en tout cas pour ta gentillesse et ta verve pleine de chaleur qui me va droit au coeur. Tout le plaisir était pour moi d'avoir rencontré par le biais de cet outil qu'est internet, des personnes si sublimes par leurs mots, leurs délicatesses, leurs amitiés, leurs bienséances dont tu fais assurément partie, Den. Dire des mots à une amie, un ami, qui peuvent lui apporter réconfort et lui donner un sourire, est tout à fait naturel et me comble aussi de bonheur de savoir qu'ils avaient pu pénétrer leurs cœurs.Je te renouvelle aussi mon amitié Den et ce n'est que du bonheur de te lire et de t'avoir connue. Je t'embrasse aussi Den et merci pour tes mots très amicaux et gentils.

      Supprimer
  12. Des émotions
    qui s'accrochent à ce brin de lune...
    Dans ton ciel,
    les larmes sont des étoiles
    qui pleurent des gouttes d'espoir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces mots Marie; Tu chantes la poésie. C'était dans un moment de deuil de mon amie Célestine qui venait de perdre son père, que ces émotions avaient jaillis. C'est beau, des émotions qui s'accrochent à ce brin de lune. Bisous Marie

      Supprimer