vendredi 4 novembre 2016

Le bonheur furtif !






Le bonheur furtif
Nos ailes trempées d'aise
Les cœurs  transportés

50 commentaires:

  1. Le bonheur est très volatile. J'ai ouvert grands mes bras pour en attraper quelques bribes et me suis alors apercue que nombreux étaient ceux qui me prenaient pour une marchande de bonheur. Quelle bévue pour eux, certes, mais pour moi aussi qui pensait que le bonheur peux tomber comme la pluie d'étoiles de ta photo. Le bonheur , çà se cultive au quotidien . Il n'appartient qu'à chacun d'entre nous de devenir jardinier solitaire ou........... communautaire , au choix.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J’aime bien tes propos Chinou, oui le bonheur est très volatil, il s’effrite, il vole, il réapparaît au coin de la rue, sur le pré, il minaude parfois. Le bonheur comme tu l’as dit, ça se cultive, ça se nourrit aussi par notre envie de partager, d’offrir, d’écouter, et surtout de se satisfaire de ce que l’on a , et bien sûr de ce que l’on peut recevoir. Le bonheur n’est pas une fin en soi, mais une recherche de chaque moment, dans chacune de nos pensées, dans chacun de nos pas. Le bonheur finalement ce n’est qu’un moment furtif, c’est pour cela qu’il est constamment en fugue dans les étoiles. Bisous Chinou et belle après-midi.

      Supprimer
  2. Ce qui est bien chez toi c'est qu'en regardant ta photo, on peut faire autant de vœux que l'on veut à chaque étoile filante .... J'espère qu'ils seront tous exaucés !!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'espère aussi, lauriza. Le bonheur est en nous si on sait l'accueillir. dans chaque étoile filante, il y'a un espoir qui effleure le ciel. Belle journée Lauriza

      Supprimer
  3. Oui, le bonheur est furtif
    je sais l'attraper quand il passe, le poser sur ma main
    comme un oiseau fragile qui bat des ailes
    pour me dire toute la douceur de cet instant
    et puis l'instant s'enfuit, il nous faut l'accepter
    il y a de gros nuages
    qui viennent s'amonceler sur nos vies
    alors seuls les poètes et les vagabonds savent
    que ce bonheur reviendra
    quand on ne l'attendra pas
    il nous fera un manteau d'étoiles
    nous emportera dans son souffle
    avant de disparaître à nouveau
    c'est comme ça
    c'est la vie
    une ronde
    un tourbillon
    ne pas pleurer
    ouvrir ses ailes
    et attendre
    comme une aurore dans le ciel de nuit
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle délicatesse que tes mots qui tombent comme un filet d’étoiles baignant le ciel de lumière. Le bonheur est dans sa légèreté, dans sa fugacité. Tous tes mots sont un hymne au bonheur comme un souffle subtil qui nous étreint et nous pâme dans notre intériorité. Je pense à la citation de Yasunari Kawabata : Le bonheur, se dit-il, n’est peut être que dans l’instant qui fuit. C’est joli ce que tu dis :
      « c'est comme ça
      c'est la vie
      une ronde
      un tourbillon
      ne pas pleurer
      ouvrir ses ailes
      et attendre
      comme une aurore dans le ciel de nuit »
      Merci Céleste, Bises célestes

      Supprimer
  4. Il est doux de partager des instants de bonheur après lui avoir fait une place de choix dans notre coeur et en le cultivant chaque jour. Offrir est du bonheur et recevoir tout autant.
    Merci Bizak pour ton beau billet.
    Bisous et douce soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Savourer un instant de bonheur est tout l'essentiel et non le prendre comme un objet qu'on garde précautionneusement. Le bonheur, il faut le voir dans la démarche d'obtenir, avait dit Saint Saint-Exupéry. Oui, offrir du bonheur, c'est déjà du bonheur en soi, car on le ressent comme tel en retour.
      Merci aussi à toi Denise pour tes mots justes
      Bisous et belle soirée.

      Supprimer
  5. Furtif et pleinement beau comme la chute d'une étoile filante qui file un rêve... Il faut le vivre avec un "ah!" ravi dans le coeur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui le bonheur il file comme un rêve, mais le vivre après une douleur, une tristesse, il nous emporte et nous ravit. Le bonheur, c'est comme ce champion qui a gagné une course, qui le vit dans l'instant et après il s'amenuise, il faut penser alors à gagner encore. Bise à toi Edmée

      Supprimer
  6. Cet "haiku" est parfait.
    Vraiment parfait...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela me fait plaisir venant de toi, en bon connaisseur du pays du soleil levant.Merci

      Supprimer
  7. Que c'est beau ce ciel qui nous envoie une belle étoile filante!!! Le bonheur est en nous!!! Gros bisous et bon samedi dans la joie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravi Maria-Lina de te revoir après ta pause. Le bonheur, oui est en nous, même s'il est est furtif, il nous laisse pour un bon moment avec tant d'enchantement. Gros bisous et belle journée à toi.

      Supprimer

  8. le bonheur est quelque fois si imprévisible, pas toujours là où on l'attend... est-ce nous qui allons à sa rencontre, lui qui vient à la nôtre...
    Le bonheur ne se construit pas, s'éprouve au moment où il se présente... en cela il est furtif.
    J'ai envie d'y être attentif (au passage petit clin d'œil à Pierre)
    L'étoile filante qui se dessine sur cette photo en est une très belle illustration.
    Bises furtives à ton âme transportée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonheur furtif, beauté éloignée, que de magie qu'il faudrait pour les étreindre l'espace d'un temps qui fuit.Merci EL linda pour tes visites furtives mais toujours belles. Bisous

      Supprimer
  9. Le bonheur est de tous les instants, il est à gagner à chaque respiration consentie, chaque ravissement, afin qu'il ne s'éloigne, de nous glisse des doigts.. et même s'il est furtif, il vagabonde comme un rêve, mais il est aussi comme une nourriture essentielle.... "l'amour, une fois qu'il a germé, donne des racines qui ne finissent plus de croître" (Antoine de Saint-Exupéry).
    Merci bizak pour cette beauté-là.
    Bisou.
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des mots tellement éloquents que tu cites de Saint Exupéry sur le bonheur. C’est beau l’amour qui germe et qui donne des racines, mais il faut veiller à les entretenir pour perpétuer ces moments d’exaltation, d’extase et de sérénité dans le bonheur. Merci aussi à toi Den, merci de partager par ton entrain tout ce qui touche au beau, au rêve et au bonheur.
      Bisous ravis

      Supprimer
    2. L'amour est comme une plante qu'il faut cultiver, entretenir, en nourrissant ses racines, en le veillant avec douceur comme on veille un enfant...
      bonne soirée bizak.
      Bisous rendus.
      Den

      Supprimer
    3. Je te rejoins Den pour ces mots qui chantent comme une ode à l'amour, une symphonie accompagnant ces gestes avec art pour perpétuer ce bout de bonheur. L'éternel renouvellement qu'est la vie. Bisous et belle nuit Den.

      Supprimer
  10. Le bonheur est fragile, si fragile....Mais c'est avant tout un état d'esprit !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J’en suis convaincu daniel ! le bonheur est forcément un état d’esprit. En ouvrant sa conscience, on peut réaliser tellement de choses possibles qui paraissaient impossibles, alors. Le bonheur est souvent à portée de la main sans les interférences des pensées négatives.

      Supprimer
  11. Le bonheur...vaste sujet. J'ai parfois l'impression de l'atteindre et puis soudain, une pensée négative m'assaillit et il faut de nouveau se concentrer pour retrouver les sensations d'avant. J'ai l'impression que c'est quand on le perd qu'on sait vraiment ce qu'il est. Merci pour ce bel haïku qui nous transporte dans l'infini.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui toute la question est dans les pensées qu’on a sur le moment. On dit qu’il n’y a que le présent qui apporte le bonheur. Les pensées surtout négatives nous en éloigne. Comme le dit si bien Daniel dans son commentaire : « c'est avant tout un état d'esprit ! » Merci à toi aussi Dédé,tes haïkus que j’avais lus sur ton blog sont aussi beaux et j’ai vraiment aimé ton dernier billet avec le chat.Belle soirée

      Supprimer
  12. Un petit signe de mon mouchoir de soie et de tulle blanc, telle une funambulle qui attend sur la rive le retour d'un voilier.
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
  13. Merci Céleste de me faire signe avec ton petit fanion de coquelicot que je perçois sous le brouillard du matin, mais mon voilier a encore une distance a achevé avant le retour sur le rivage. Je suis pris entre deux vagues qui m'empêchent momentanément d'accoster, mais je sens que la terre ferme n'est pas trop loin.

    RépondreSupprimer
  14. Un petit poème très très grand. Bravo à toi, Bizak.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci villaseurat pour ta grande gentillesse.Et merci surtout d'être passé. Bonne nuit.

      Supprimer
  15. Le bonheur furtif, tel une étoile filante, nous a frôlés et a rempli notre coeur de joie. Reviendra-t-il ? Nul ne le sait. Mais j'ai envie de dire : oui. :-)
    Très joli haïku, Bizak. Merci.
    Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il reviendra,le bonheur, pourvu qu'il y'ait espoir de faire renaître le soleil qui brille dans nos cœurs. C'est vrai que c'est une étoile filante comme tu le dis Françoise, dans le fait qu'elle passe comme une étincelle qui nous ravit un laps de temps. Merci Françoise. Bisous

      Supprimer
  16. Un petit bonsoir en passant, je suis venue regarder les étoiles. J'espère que vous allez bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme c'est gentil Dédé pour ta note d'espoir, venir regarder les étoiles. Merci, cela me comble vraiment.Bonsoir à toi aussi Dédé

      Supprimer
  17. Il tient à nous de le vivre, le faire revivre même si parfois il y faut des efforts, le bonheur c'est une étincelle...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui,c'est juste une étincelle, mais tellement réchauffante dans notre coeur !
      Merci Martine et belle soirée

      Supprimer
  18. un haïku très approprié à l'illustration. Je pense que le bonheur est d'apprécier les plaisirs simples du quotidien.
    Bon mardi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, les plaisirs simples au quotidien sont un bonheur et ils ont la convenance d'être souvent à notre portée.Merci de votre passage eki eder.
      Belle après-midi

      Supprimer
  19. Furtif, mais quelle belle puissance!

    RépondreSupprimer
  20. Un petit passage pour vous remercier de vos mots chez moi. Je me réjouis de vous relire. Bises et bon WE

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout le plaisir était pour moi Dédé, de vous lire. Votre blog est si bien aéré et plein de couleurs; Bon weekend Dédé

      Supprimer
    2. J'ai aimé ton billet sur ce fabuleux tapis de feuilles de platanes, et dont j'avais fait un poème sur une de ces feuilles que tu avais d'ailleurs commenté. Bises

      Supprimer
  21. Oui, et je parlais de forêt et de fée. Vous voyez, j'ai tenu ma promesse. :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, parfaitement, la promesse est tenue.
      Très belle nuit Dédé, Bisous

      Supprimer
  22. Bonjour bizak
    Le bonheur c'est l'instant rêve, l'instant rêvé.
    Je m'accrocherai bien à la chevelure de l'étoile filante le temps de cueillir quelques jolis et rêves doux.
    Je te souhaite un excellent week-end
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravi Moun que tu sois réapparue avec un nouveau blog vraiment attrayant et plein de couleur, que j'ai visité aujourd’hui"hui. Alors accroche-toi à la chevelure de l'étoile filante, même si le bonheur est furtif, mais c'est que du bonheur. Merci à toi Moun. Bon week-end. Bise

      Supprimer
  23. Bonjour Bizak, je viens te souhaiter un doux week-end avec toute mon amitié. Depuis ma terrasse, je viens de regarder les nuages dans le ciel bleu et les oiseaux, certains volaient assez haut. J'aime les nuages.
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te remercie Denise pour ta délicate attention; tes mots me touchent, en me parvenant par delà les montagnes et que j'accueille avec plaisir. Avec toute mon amitié. Bisous.

      Supprimer
  24. ...Le bonheur, même s'il est furtif... aime vivre s i m p l e m e n t... il ne veut pas oublier les Âmi(e) en leur souhaitant ici sur la page, un heureux dimanche à venir... le calme est dans la maisonnée, sereine, et ma pensée glisse jusqu'à vous.
    Je vous en brasse tout'étoilée.
    Mon ciel ce soir était rose et bleu clair, strié de légers nuages. Spectacle splendide.
    Bonne soirée bizak.
    Je vous envoie un petit pan de mon ciel...
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ...... les Âmi(e)s.....
      pardon....
      Den

      Supprimer
    2. Ta petite visite, même furtive pour nous souhaiter tes petits bonheurs, est tout simplement cordiale et exquise. C'est le reflet de lumière d'un coeur bon qui émane de toi, Den. Merci et beau week-end à toi aussi

      Supprimer