lundi 19 décembre 2016

Aimes-tu l'arbre?

                                                                    Photo tirée du net



Le soleil t'ouvre ses bras
Fée tendre tu es
Douce et féline
Aimes-tu l'arbre?
L'arbre majestueux
Dans le ciel saphir
Quoi de plus radieux
Tes yeux satinés
Ta bouche désireuse
Ton coeur de braise
Ton souffle cadencé
Ton ombre ardente








51 commentaires:

  1. En peu de mots, tu exprimes l'âme ardente d'une amoureuse. C'est beau, à lire à haute voix d'une traite, en regardant l'arbre majestueux. Merci pour ces mots qui ravissent mon coeur en cette soirée un peu froide d'un décembre finissant. Belle semaine à toi poète!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout le plaisir est pour moi Dédé que mon poème te ravisse le cœur, quand les ombres ne cessent de nous couvrir en ces jours de turbulence. Tes mots sont toujours aussi un ravissement pour le cœur Dédé. Très bon week end

      Supprimer
  2. je ne peux qu'aimer, tes mots dansent une belle ôde à l'arbre.
    bon choix de photo
    bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j’aime quand les mots apportent un souffle de gaité et peuvent nous faire rêver. Bon week end Danielle

      Supprimer
  3. te voici revenu plein d'inspiration et d'énergie!! je voulais te dire que j'ai bcp apprécié ce que tu écris sur le doute chez Daniel...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ! oui le doute, qui n’en a pas ? C’est par le doute que l’homme garde sa part d’humanité. Merci pour tes mots sylvie

      Supprimer
  4. Que c'est beau, tes paroles et ta photo, vraiment magnifique! Bise, bonne soirée toute douce!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Lina, c’est toujours un bonheur de lire tes mots teintés d’éclairs. Bise à toi et bon week end

      Supprimer
  5. Bonjour bizak
    Un peu de douceur dans ce monde de brutes... Comme ce serait si simple si les hommes ne savaient que parler d'amour... Et de respect pour tout ce qui les entoure...
    Bravo.
    Que ta journée soit remplie de joie et d'amour
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Michelle , comme ce serait simple si les hommes parlaient d’amour, mais la vie n’est pas un long fleuve tranquille, hélas. Et pourtant comme l’amour peut unir les hommes, les rendre plus sensibles et les faire éloigner des guerres. Merci Michelle aussi pour ta belle poésie qui me ravit beaucoup. Bises et bon week end

      Supprimer
  6. Moi j'aime beaucoup l'arbre! De bonnes fêtes à toi et les tiens mon cher Bizak!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais Isabelle que tu luis quand la nature t’entoure ; L’amour a toujours irrigué tes fabuleux poèmes. Bonne fête à toi aussi, et bon week end Isabelle

      Supprimer
  7. Sensuel et rafraichissant, on sent les vacances, l'amour léger mais profond, l'arbre sentinelle qui veille au bonheur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pourquoi l’arbre revient souvent dans mes poèmes, ces derniers temps. Il représente tellement la vie. Sans lui je doute que l’humanité puisse encore souffler et s’élever. Merci Edmée, bon week end à toi

      Supprimer
  8. Ce matin j'avais le coeur en friche
    et ton arbre m'a apporté
    l'espoir en gouttelettes
    comme un élixir
    les lames de la mélancolie avaient atteint ma grève
    et ton soleil brillant sur ce palmier joyeux
    Et ce palmier m'a bercée
    Mes yeux ont séché leurs larmes
    Et les mots envolés de mes lèvres
    Et mon coeur au lointain
    ont apaisé mon souffle
    Le bonheur passe toujours comme une ombre de joie
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que du bonheur se toise en moi, quand je vois les éclairs de joie venir s'étendre sur les yeux longtemps noyés de peine.Je ne sais comment tu ériges les mots en multiples rayons de soleil. Tes mots, Céleste, se posent comme un délice sur le napperon des cœurs et le mien en est tout pénétré. Merci pour ce poème qui très beau, merci de le poser ici. Bises enchantées Céleste

      Supprimer
  9. Sable blanc, eau limpide, vent doux et soleil flamboyant, la nature n'est qu'incroyable tendresse sur cette photo... Et cet arbre dressé entre terre et ciel comme un appel silencieux, et l'oiseau pour seul mouvement... Temps suspendu, paix absolue, éperdue... L'amour dans tes mots, pour seule certitude...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N’est-ce pas qu’elle est fastueuse la vie quand tout chante et est resplendissant. Un arbre représente la vie, quand il est ivre de vie, il s’épanouit. Tout autour, tout chante : l’oiseau et autres êtres vivants, même la mer avec le fouettement de ses vagues sur le sable. Enivrante est la vie quand on sait la prendre. Merci La baladine pour tes jolis mots qui me vont droit au cœur. Bien à toi

      Supprimer
  10. Merci pour tes magnifiques mots cher Bizak, ils mettent du baume au coeur...
    Tout comme toi, j'aime les arbres, droits, penchés ou de toute forme, ils ont une âme.
    C'est toujours si doux de te lire et tourner tes pages est un enchantement.
    Heureuse journée à toi.
    Bisous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ! Denise si mes mots mettent du baume au coeur, j’en suis heureux. Cela m’encourage et me motive assurément pour vos écoutes et vos commentaires toutes et tous. Que du bonheur de partager nos émotions, nos pensées et surtout nos amitiés. Merci Denise. Bisous

      Supprimer
  11. Un poème plein de soleil pour la grisaille parisienne. J'ai senti la chaleur de tes mots !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tes mots aussi Daniel sont réchauffants et souvent en te lisant, je ne reviens pas bredouille.

      Supprimer
  12. Ça, c'est chaud chaud pour un show!
    C'est presqu'aussi chaud qu'à deux sous la couette...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme un sirocco aux confins du désert à l’ombre d’un palmier

      Supprimer
  13. Ton arbre est fringant, majestueux, cher bizak dressé en pleine page, comme tes mots en-chante-heure illuminent l'écran en ce petit mât-teint tendre et givré, frileux ... il rutile ton bel arbre dans son humanité tout'entière, qui j'espère s'apaisera,et séchera ses larmes en ce bout d'an. Que la paix soit en chacun de nous.
    Je t'embrasse bizak en te souhaitant d'heureuses fêtes réchauffées.
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C’est un bonheur de te lire Den. Comme j’aime tes mots enchanteurs dont tu as l’art de faire dandiner en toute liberté enchainant, beauté , éclat et plaisir. Merci pour ces mots qui me touchent et m’allègent mon cœur particulièrement en ces moments un peu pesants. Mille bisous de Noël

      Supprimer
    2. Une pensée pour toi cher bizak "en ces moments un peu pesants"... dis-tu... si je peux un peu alléger ton coeur par mes mots... ce serait bien..
      Milles bisous de Noël en retour jusque chez toi.
      Den

      Supprimer
    3. C'était juste un moment un peu gris passager, il faut dire que tant de choses pèsent sur ce monde. je te remercie pour ta sollicitude Den. Belle fête de Noël.Une belle fin d'année. Bisous multicolores.

      Supprimer
  14. Elle doit aimer ton arbre qui est si beau souple et si haut qu'il touche les nuages !
    Elle est très belle dis-tu, alors j'espère qu'elle illuminera tes nuits de Noêl de sa beauté féline, peut-être est-ce juste un rêve mais le rêve est notre phare dans la nuit...
    Que cette période te soit bonheur et douceur Bizak

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je peuple ma mémoire de rêve pour garder en moi ces sublimes choses qui viennent et qui partent, laissant l'amour comme une rémanence qui m'enveloppe et me permet de sourire au bonheur. La poésie est un aphrodisiaque nécessaire dans les temps gris. Les nuages peuvent se transformer en flocons de douce ouatine.
      Merci Marine pour tes mots affables. Belle fête de Noël.

      Supprimer
  15. Oui, elle est tout çà à la fois et elle a bien de la chance d'être aimée par un poète. Qui dit arbre, dit vie ..... Quand donc le Garbhi va t il cesser de souffler sur mes branches lasses et fatiguées de donner , et laisser place à un sirocco chargé de paix et d'amour ? Tes vers m'ont donné la réponse et m'emplissent d'espoir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est joli le gharbi, vent de l'Ouest pour les poètes d'Orient. Il chante dans les oasis comme un éternel éventail géant pour rafraîchir les nuits chaudes du sahara. Merci Chinou pour ton enthousiasme enchanteur qui m'enlève un bon monceau de gris d’aujourd’hui. Bises émues Chinou. belle fin d'année

      Supprimer
  16. Simultanéïté de nos visites; coincidence : tu étais chez moi pendant que je te rendais visite ici. Rencontre d'une plume et d'un pinceau qui s'apprécient et vont encore partager de délicieux moments au cours de l'année à venir que je te souhaite paisible, lumineuse, et riche de tout ce qui t'apporterait du bonheur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à l'heure quelqu'un parlait de synchronicité.Oui Chinou, quand une lumière m'éclaire un jour, il est difficile de l'oublier, malgré parfois, la nuit qui tombe au dépourvu. Que des mots tendres et beaux ont jalonnées nos échanges, et rien ne sépare la plume et le pinceau, ils peuvent dire ce que le coeur leur inspire de beau. Merci Chinou pour ces gentils mots. Je te souhaite un beau Noël et une douce fin d'année

      Supprimer
  17. Réponses
    1. Merci Danielle, très bonne fête de Noël aussi.

      Supprimer
  18. Un petit passage pour te souhaiter un beau Noël et de douces fêtes de fin d'année avec toute mon amitié cher bizak.
    Bisous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te remercie douce Dénise pour tes gentils mots. Joyeux Noël. Une très bonne fin d'année. Toute mon amitié. Bise Denise

      Supprimer
  19. Réponses
    1. Beau Noël Sylvie avec j'espère beaucoup de belles surprises. Bonne fin d'année.

      Supprimer

  20. L'arbre! tout un symbole! Sais-tu que les arbres aussi ouvrent leurs bras aux fées des bois... Ce sont des hêtres à part entière...
    Belle et douce fin d'année à toi.
    Bises boisées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très joli El Linda: "Ce sont des hêtres à part entière…" On peut dire que l’arbre a toujours été notre symbole de vie. Merci EL Linda, très bonne fin d’année. Bises reboisées

      Supprimer
  21. Si j'aime les arbres ? Oh que oui !!!! Grâce aux saisons, ils nous montrent les phases d'une vie.

    Quand on se sent indécis et peut-être perdu,
        Il faut penser aux arbres
        Qui restent toujours de marbre,
        Malgré, bien souvent, leurs feuilles éperdues
        Qui courbent leurs ramures sous le souffle du vent
        Et qui se cramponnent, en bravant
        Des tempêtes souvent inattendues !

        Ce ne sont pas les arbres les plus beaux
        Montrant leur "superbe" à tous les autres cabots,
        Qui sont les plus solides.
        Très peu enracinés, la moindre prise du vent, ils deviennent invalides !
        Voyez les grands sapins qui pointent leur sommet
        Magnifiques et fiers vers un ciel qui promet ;
        Le moindre ouragan,
        Ils s'en vont, zigzaguant !

        Tandis qu'un arbre, avec beaucoup de racines
        Est capable de monter haut sa cime ;
        Même s'il a peu de feuillage,
        Il risque d'aller loin en âge !
        Ses racines sont profondes et solides,
        Il a donc toutes les chances de rester bien valide !

        L'idéal serait que racines et feuillages poussent dans les mêmes proportions,
        On devrait être ainsi, pleins de bonnes intentions
        avec nous et les autres, sans aucune prétention.
        C'est à ce moment là qu'on peut offrir nos fleurs,
        Sans avoir de pensées pour être écornifleur,
        Ou récolter nos fruits pour aller les donner
        A tous les malheureux qui sont abandonnés !

        Quand plusieurs routes s'offrent à nous,
        Ne jamais se laisser aller sous le joug
        De l'émotion et de la peur,
        Nous ne serions plus des sapeurs !
        Pour faire un choix, il faut s'asseoir, réfléchir et attendre,
        Respirer profondément, avoir confiance et se détendre.
        Ne pas se laisser distraire, ne pas bouger et écouter son cœur
        Et quand il parlera et que notre esprit sera en accord,
        Alors il faudra se lever et aller là où il nous porte ...
    Lauriza (2009)

    Belle fin d'année et meilleurs vœux pour 2017, surtout de santé.
    Une petite bise toute simple mais néanmoins lumineuse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel magnifique poème,Lauriza, il est plein de lumière, plein de mots hauts en couleurs. Etre comme un arbre, résistant, plein de vie, lui ressembler dans sa sagesse.
      J’aime bien : « Ses racines sont profondes et solides,
      Il a donc toutes les chances de rester bien valide ! ».
      Oui, on peut tirer beaucoup de la vie d’un arbre, pour sa prestance, sa longévité, son calme légendaire devant tous les aléas de la nature. On apprend beaucoup avec l’arbre, dans toutes ses phases de la vie.
      Très belle fin d’année en te souhaitant aussi pour la nouvelle année plein de bonheur.
      Bisous.

      Supprimer

  22. ✫ ✫* *
    ✫ ✫ ✫.★**
    `⋎´✫¸.•°*”˜˜”*°•✫
    ..✫¸.•°*”˜˜”*°•.✫
    ☻/ ღ˚ •。* ღღ ˚ ˚✰˚ ˛★* °ღ ˚ • ★ *˚ .ღ 。
    /▌ *˛˚ ˚ ✰* *˛˚ ˚ ✰* *˛˚ ˚ ✰*
    / \ ˚. *˛ ˚ღღ* ✰。˚ ˚ღ*。 ˛˚ ღ ღ 。✰˚* ˚ ★ღ。
    ღ˛°* ღ ღ Un bisou céleste pour toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci,Céleste pour ces miroitements d'étoiles. Bisous constellés

      Supprimer
    2. Il vaut mieux des bisous constellés que consternés... hihi ! que je suis bête !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. Les bisous constellés sont toujours lumineux, les consternés, eh! ben, c'est consternant, quoi!

      Supprimer
  23. Finalement , les saisons , c'est bien.

    RépondreSupprimer
  24. Comme un arbre
    qui espère
    Des mots d'amour
    Au bout des branches..
    Comme un arbre
    Qui puise
    Au fond de la terre
    La sève de l'espoir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh! Marie, quel joli poème dont tu as la verve et les mots les plus purs pour me revigorer. Comme je le disais à quelques amis sur mon dernier billet: Il est des jours où la pluie tombe moins gaie !...
      mais je reviendrais.
      Bise ma chère Marie

      Supprimer