mardi 27 décembre 2016

La montagne sous les étoiles







Sur le sommet de la montagne
Je marche les ailes élancées
La clarté du ciel m'empourpre le visage
Un corridor d'étoiles emmitouflées
Qui font des pas de dance rythmés
Au dessus des sapins épanouis
J'observe dans mes yeux ébahis
Des silhouettes d'anges égayés
La lumière frétille de joie
Qu'elle est belle dans sa nudité
Tissée de rayons diaphanes et bleus
Je vois passer l'homme au collier blanc
Derrière un traîneau luminescent
Par dessus les nuages somnolents
En route vers des crèches à combler.


49 commentaires:

  1. Ah poète qui a toujours le nez dans les étoiles... fais attention, tu vas embrasser un arbre au lieu d'une étoile ☺
    Une poésie éthérée qui nous envole.
    Psitt.. tu as fait comment pour voir le barbu ? J'essaie depuis que je suis enfant... sans succès ��
    Je te souhaite un bel après-midi.
    Mes bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hi !hi ! Embrasser ! moi, un arbre, surtout pas un acacia ! Pour le barbu, il était tellement présent cette soirée là, que les enfants l’attendaient d’ailleurs de pied ferme. Merci pour ton enjouement taquin, Michelle. Je te souhaite une belle soirée. Bises étoilée

      Supprimer
  2. Quel joli poème cher bizak avec tes mots étoilés et le ciel est toujours beau, de nuit comme de jour.
    Que ton après-midi soit doux avec un supplément de bonheur :-)
    Bisous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je suis ravi Denise pour tes mots pleins d’enchantement ! Oui le ciel est toujours beau quand notre âme est environnée d’amis(es) merveilleux. Merci Denise et que tes jours soient toujours beaux. Bise charmées

      Supprimer
  3. J'aime le mot emmitouflé.
    Il est doux et soyeux. Chaud comme le pelage d'un lapin angora.
    Il est beau à l'image de ton poème toujours plein de mes chères étoiles, d'un soupçon de rêve et de magie. Et de toute ta grâce de poète qui transforme les choses de façon merveilleuse.
    Bisous +++
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ! Céleste, tes mots sont toujours enrobés de douceur. Ils sont pleins de poésie et me charment par tant de beauté : Rêve, grâce, doux, soyeux, la douce laine d’angora. Merci pour ta générosité toujours manifeste et belle. Belle soirée avec tes beaux chérubins. Bisous heureux

      Supprimer
  4. Tu vois l'homme au collier blanc, je vois l'homme au chapeau qui pense, cherche et cadre son sujet avant de lui faire prendre vie sur sa toile. Si j'étais là, à sa place devant le chevalet , je serais la plus heureuse des femmes et, lorsque j'aurais fini de peindre ce sujet, sûr que cette nuit étoilée m'inspirerait le portrait de notre Céleste tout aussi nimbé(e) d'étoiles. Merci Bizak pour ce beau rêve éveillé qui a rendu ma journée plus lumineuse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Chinou pour ta belle humeur et ton amitié toujours présente. Je sais que tu pourrais faire pour la Céleste un bon portait encadré d’étoiles qui feraient paraître ses yeux comme les plus sublimes pépites d’un ciel bleu azur. Comme elle est belle ton amitié, en ces jours où beaucoup de cœurs palpitent pour savourer leurs rêves. Belle soirée Chinou. Bisous séduits

      Supprimer
    2. Vous êtes choupinets, mes chéris ...
      Mes beaux yeux d'étoile ont besoin de se reposer de quatre nuits de folie, où les jeux de société nous ont pris dans leur fièvre comme dans un tripot des fins fonds de Macao !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. Cela n'empêcherait pas Notre amie artiste peintre Chinou, de rincer ses pinceaux avant que tu ne retrouves la vivacité de tes yeux. Elle plancherait d'abord par dessiner tes cils et tes sourcils en arc de demi-lune avant qu'elle ne plonge ses yeux dans les tiens pour s'y imprégner de leurs couleurs et choisir scrupuleusement les pigments nécessaires de tous les bleus : Bleu de Prusse, bleu égyptien, cobalt, Samarcande, sans oublier le ciel bleu de Provence…

      Supprimer
    4. Ha mon ami, tu en connais un brin sur la gamme chromatique du bleu. Ni le Klein ni le Majorelle ne conviennent à notre amie. Nous pourrions lui demander de poser pour nous et déciderions tous deux des pigments à mélanger. Prenons rendez-vous.

      Supprimer
    5. C'est l'idée la plus charmante de ce soir : Pouvoir choisir les pigments à mélanger si d'aventure la Céleste acquiesce à cette idée.

      Supprimer
    6. Wouaou ! mais qu'est-ce que vous mijotez dans mon dos pendant que j'étais partie dans mes jardins intérieurs ?
      Peindre mes yeux ? pourquoi pas...le modèle est sur mon blog, en attendant que le destin nous mette en présence par un beau jours de chaleur marseillaise... ;-)
      bisous à tous les deux.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    7. Ce ne sont pas tes yeux qui nous intéressent, c'est ce qui s'en dégage et donc ce qu'il y a le plus difficile à retranscrire sur la toile.
      Artistiquement vôtre

      Supprimer
    8. @Céleste et Chinou : Quand les cœurs se prennent au plaisir des conjonctions de bonheur, les anges défrichent les chemins, les ombres se déclinent et l’amour est au rendez-vous. Merci de votre enthousiasme. Bisous à vous deux, étoiles du bonheur.

      Supprimer
    9. Des étoiles qui aimeraient bien se retrouver dans un ciel chaud d'été...
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
  5. Il bénéficie d'un ciel de toute beauté l'homme au collier blanc, de ces nuits qui enchantent et qui font oublier la grisaille du monde, qui parfois nous rattrape !
    Merci Bizak

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont des moments où le rêve est permis et qui grandit par tant d’espoir quand le partage devient l’essentiel de ces nuits, l’amour glorifié, l’amitié renforcée, la famille soudée. Oui ce sont des nuits qui enchantent Marine. Merci à toi aussi pour tes mots d’amitié. Belle soirée Marine. Bise

      Supprimer
  6. Moi qui aime tellement marcher au sommet des montagnes pour aller encore plus haut et toucher les étoiles, ton poème me parle donc d'ascension, de rêves et d'un bonhomme qui se promène depuis quelques jours dans les rêves de tous les enfants. C'est magique et cela fait du bien de rêver encore, même Noël terminé. Merci cher poète!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n’ai pas la sensation que Noël soit fini, les rêves s’enchevêtrent, l’année présente s’achève, celle à venir se presse d’arriver. Alors le bonhomme est encore entrain de voir comment se délester de ce qui lui reste au fond de sa hotte, avant de reprendre sa route.Et mon plaisir est de glaner quelques mots pour garder mes rêves d'enfant. Merci Dédé pour tes mots toujours sympathiques et agréables à lire. Belle soirée

      Supprimer
  7. un poème douceur et l'illustration est très belle.
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Danielle, tes mots aussi sont de douceur. Belle fin de soirée.

      Supprimer
  8. Oh que c'est beau, superbe, merci pour ce moment douceur tout à fait magnifique! Bise, bon mercredi dans la joie et la tendresse!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout le bonheur était pour moi, Lina. Merci pour tes mots de douceur. Bisous. Belle journée.

      Supprimer
  9. Quel plaisir que de se trouver sur cette montagne avec toi tandis que nous pointes du doigt ces jolies choses décrites. Oui je vois passer le monsieur au collier blanc dans un joyeux bruit de grelots, et même, oui même, quelques anges aux ailes fatiguées sont accrochés à son chariot à son insu :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi, qui ne crois pas trop au père Noël, tu ouvres bien tes yeux pour voir le monsieur au collier blanc et même les anges aux ailes fatiguées accrochés… Merci Edmée pour ta belle gaieté et ta générosité. Belle fin d’année.

      Supprimer
  10. Merci pour ce rêve enchanté qui me fait du bien dans ce monde de brutes. J'aborde une période où je ne crois plus en rien même si je trouve que la vie est chouette car j'ai accepté ce que je ne peux pas changer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as tout à fait raison Lauriza de dire: "j'ai accepté ce que je ne peux changer", d'ailleurs que peut-on changer de ce qui ne dépend pas de nous. Je suis ravi que mon poème te fasse du bien. J'ai bien aimé aussi ton dernier poème posé chez moi. Je te souhaite une belle nuit.

      Supprimer
  11. les étoiles ont un effet magique sur l'âme d'enfant que je m'obstine à garder...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord avec toi Letienne. Nous sommes viscéralement liés à notre enfance.

      Supprimer
  12. C'est le ciel de Noël ! On ne le voit qu'une fois par an. En te lisant je repense aux Noëls de mon enfance .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les fêtes de Noël de l'enfance ne peuvent s'oublier. Quelle douce réminiscence.

      Supprimer
  13. C'est beau comme les ciels sombres, blanchis d'étoiles, sous lesquels je vais marcher chaque nuit de cette semaine avec ma Lumineuse...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien de mieux que de sentir une sensation de liberté sous la belle étoile. Belle année 2017

      Supprimer
  14. j'aime vraiment ta façon de nous parler de la lumière, merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci sylvie, je sais que tu le penses vraiment. Belle année 2017

      Supprimer
  15. Bonjour cher bisak, je passe te souhaiter un doux Réveillon accompagné de tous mes bons voeux pour la nouvelle année 2017.
    Mes amitiés et bisous et je suis très heureuse de t'avoir croisé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très gentil à toi de Denise de passer, je te souhaite pareillement un bon réveillon et une joyeuse année plein de belles choses que tu souhaites . Je suis également heureux de ta rencontre sur la blogosphère, avec tes billets toujours pleins de gaieté, de charme, de belles images et surtout de poésie. Toute mon amitié Denise. Bises.

      Supprimer
  16. très belle année, avec une nouveauté d'après ce que j'ai lu quelque part...bien déguster la vie, voilà ce qui est important, je t'embrasse chaleureusement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si la nouveauté c'est de déguster la vie, je suis partant Sylvie. Je te souhaite une très bonne année avec beaucoup de bonheur. Je t'envoie une gerbe de bises du réveillon.

      Supprimer
  17. Je reconnais bien là le poète que tu es bizak... merci pour tes mots du haut de ta belle montagne si lumineuse.... de ton ciel si joliment étoilé.... et de là je t'envoie jusqu'aux portes de la nouvelle année, mes voeux les plus sincères accompagnés de rêves à réaliser.
    Je t'embrasse.
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci poétesse aux mots ailés et parfumés que tu es toi aussi Den. Je suis content de t'avoir croisée sur les sillons de nos plumes. La chaleur de ta Provence et de ses essences m'avaient beaucoup imprégnés. Je t'en remercie. Belle et joyeuse année. Mille bisous parfumés.

      Supprimer
  18. Tous mes voeux vont vers toi, pour des nuits si bleues, si belles à partager sans modération !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Poétesse, je t'en envoie plein aussi, de vœux de bonheur, de santé. Merci pour tes mots toujours ensoleillés que j'aime. Bien à toi

      Supprimer
  19. belle année 2017 surtout la santé et continue de valser avec les mots!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Danielle, oui surtout la santé et valser avec les mots.

      Supprimer
  20. J'ai aimé suivre le chemin des étoiles, tes étoiles!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie, tu seras toujours la bienvenue sur mes étoiles.Bien à toi. Belle soirée

      Supprimer