mercredi 1 février 2017

Ces sombres nuages !



Les nuages dans leur délire
De nous rendre le ciel gris
Griffant le soleil moribond
De leurs ailes sombres
Pèsent sur nos cœurs.
Mais les voilà sautillant
Se gonflant d'eau
Arrosant les champs
Abreuvant la terre
Éclaboussant les jambes nues
Des sirènes de passage.
Alors renaissent les sources
Fleurissent les arbres
Éclate le soleil
Gazouillent les oiseaux
Fredonnent les abeilles
Et ce qui vaut mieux
Par dessus ce joli festival
Que naissent les poètes !
Que s'ouvrent les cœurs !
Que jaillisse le bonheur !






67 commentaires:

  1. Comme tu le dis si bien, les nuages peuvent aussi apporter la vie, par la pluie qu'ils déposent sur la terre. Ainsi, la terre se gorge d'eau, les fleurs jaillissent et les arbres verdissent. Et dans ce joyeux brouhaha, les hommes sont joyeux. Merci cher poète d'insuffler dans mon mercredi un peu sombre cette sève de la vie qui me fait un peu défaut. A bientôt et bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela me ravit que je t’insuffle un peu de sève de la vie. Et te voir me commenter me fait aussi plaisir. J’aime tes textes très riches et pleins d’humanités quand tu décris les bourgs et villages, les montagnes dont tu insuffles de l’espoir que tout est possible de réapprendre à aimer la nature, de vivre simplement de nos métiers, de nos traditions.Même si la porte n’est pas fermée à l’intelligence, à la nouveauté, à la technologie, pour peu qu’on garde nos repères et qu’on vive en harmonie avec cette belle nature. Bises

      Supprimer
  2. Jolis mots lovés dans les nuages bienfaits de la nature ...
    Réserve secrète de nos confidences ... et quand il pleut, pleurent nos souvenirs ...
    Merci pour ce joli moment, bonne soirée Bizak ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous voyons souvent les nuages, comme un état sombre qui influe même sur notre humeur, et pourtant que de vie, ils portent en eux et en eau. Merci aussi à toi kprice, belle soirée.

      Supprimer
  3. Mais c'est le printemps avant l'heure !
    Que cela fait du bien de lire des mots de bonheur, des mits pleins d'entrain...
    Ravie de retrouver ton élan pour les belles choses que la nature sait nous offrir.
    Merci l'ami pour ce retour joyeux
    Mes bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme tes mots me font aussi plaisir, Michelle ! je reprends un peu la voie du ciel bleu, du printemps à convoquer, et de tout ce qui inonde de lumière nos petits coins sombres ; Après la pluie le beau temps, dit-on. Merci aussi à toi. Bises

      Supprimer
  4. Le ciel lumineux et pur
    T'attendait.
    Au pré-sent
    Il pleut de l'azur et de la vive clarté.
    Le crépusculaire tourmenté en brindille mélancolique résignée
    Et les nuages éphémères qui libèraient l'imagination
    Barraient le là-haut
    Poussés par un pan de vent...
    Ils envahissaient l'horizon qui sillonne beau et mange le ciel.
    L'orage bienfaisant a ravivé son temps tempétueux.

    Merci bizak pour la vie qui pousse à niveau l'écrin, pour tes mots nourriciers cueillis, offerts, comme le sang élance le corps.
    Douce soirée à toi.
    Bisou.
    Den

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne me lasse pas de lire tes mots qui se congratulent impétueusement et chaleureusement. Je les savoure, car ils m’enchantent dans leur acrobatie et voltige. J’aime bien : « Au pré-sent, il pleut de l’azur et de la vive clarté. » Merci à toi Den. Bisous ensoleillés.

      Supprimer
  5. une nuée de mots très justes ! bonne soirée

    RépondreSupprimer
  6. Un superbe poème Bizak, sur l'éternelle renaissance de la nature. Cette nature, son cycle, source de vie, se nourrissant elle-même.
    Heureux de te voir de retour, de la renaissance de la source de ta poésie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravi que mes mots t’enchantent cher poète. La nature est si bien faite, elle se recycle par elle-même. Merci pour ton commentaire villaseurat. Belle soirée

      Supprimer
  7. Ah ces fameux, ces "merveilleux nuages" qui transportent nos histoires et font la pluie et le beau temps, la vie quoi!
    Ton poème est une source jaillissante de vie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ! si mon poème est une source jaillissante de vie, cela me comble beaucoup ; venant de toi la Baladine, je prends. Ravi de savoir que tu t’es bien relevée de ta grippe. Bises

      Supprimer
  8. Ton poème s'accorde tout à fait à l'ambiance du jour : la journée fut douce, un peu printanière, du genre à ravir le coeur et à raviver les élans... :-)

    Bonne soirée à toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "A ravir les élans", mais pas les licornes ! non, non, je rigole ! je sais, élan, comme élan, je m’élance. Merci pour tes mots La licorne, ravi que tu reviennes après ta longue pause.
      Belle soirée à toi.

      Supprimer
    2. Et moi, ravie de vous retrouver, les orignaux...euh, non , les "originaux" !! ;-)

      Supprimer
    3. Je ne connaissais pas ce mot: "les orignaux". Merci La Licorne. Belle soirée

      Supprimer
  9. Les nuages, les merveilleux nuages
    que j'aime parce qu'ils sont l'écriture du ciel...
    Oui, les nuages nous cachent parfois le soleil
    mais la sagesse est d'aimer tous les temps
    la neige froide, les vents furieux
    et le soleil qui fait gonfler les vignes
    de ne pas accorder notre humeur
    aux humeurs grises du temps
    et de se dire que rien n'est plus important
    Que de vivre chaque instant

    ravie que ta pause n'ait duré
    que le temps d'une ondée
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh! comme je suis tout à fait d'accord avec toi Céleste. Il ne faut pas souvent accuser les nuages qui nous cachent parfois le soleil. Mais le problème c'est que parfois le ciel est gris sans qu'il y' ait un brin de nuage. Je viens de commenter ton billet d'aujourd'hui" pâle histoire", je suppose qu'on se fatigue trop les boyaux de la tête. C'est comme l'avait dit le poète,Jules Barbey d'Aurevilly « Et croyez que j'ai bien étudié, bien scruté, bien percé ! Croyez que j'ai bien cherché la petite bête dans ce bonheur-là ! » ^^ Bisous d'un ciel pur.

      Supprimer
    2. La citation de Barbey d'Aurevilly est très juste. Bien souvent, les gens se gâchent le beau temps en s'inventant des nuages...
      Moi, je dis que le beau temps peut aussi être dans la pluie, ce cadeau du ciel qui nous apporte la Vie !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. Bisous d'un ciel complètement ennuagé aujourd'hui, mais au sens propre !
      le vent vient de ton désert, j'ai trouvé du sable sur ma petite voiture..
      ♥︎¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    4. Si au moins on s’inventait des nuages pour s’en inspirer et étaler des vers a dit le poète. Comme je le disais à Edmée, tout est question du regard qu’on met sur le nuage qui couvre le ciel: Pour le paysan, c’est une aubaine, il peut ramener de la pluie, pour le promeneur c’est la déception. Merci Céleste pour tes mots ; Pour le sable, comment tu savais qu’il venait de mon désert ? Il faudrait d’abord que tu le longes, ma Céleste. Bisous espérés.

      Supprimer
    5. Je le connais bien, le sable de ton désert qui vient quand le vent du midi souffle chez moi. Il se dépose en fine couche orangée sur les objets, les voitures, les chaises de jardin.
      Bisous tendres
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    6. Je comprends pourquoi tu ne t'aventures pas aux confins du Sud du Sahara, si tu as l'aubaine de recevoir le sable du désert chez toi. Et puis il n'y a pas que la couleur orange dans le sable. Allez, je t'envoie ce lien pour enrichir tes connaissances du désert: http://www.tekenessi.fr/news.php?id=180&p=1&tr=Sahara.vous.avez.dit.sable
      Bisous sablonneux.

      Supprimer
  10. J'aime beaucoup ce passage d'une certaine crainte de ce qu'apportent les sombres nuages et puis de la joie qui déferle comme la pluie et la vie, apportées dans ces promesses qui n'étaient pas que funestes...

    Bon printemps, Bizak, il est tout près maintenant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que finalement la nature ne fait que du bien, il faut du tout pour rendre attrayante la vie, ici bas. J'imagine, s'il n'y avait que le soleil ou seulement la pluie, que les montagnes et pas de vallée, la vie serait morne et sans intérêt. Dans les nuages, tout est question de regard : Pour les uns, c'est le ciel gris pour d'autres c'est l'arrivée de la pluie. Bien à toi Edmée

      Supprimer
  11. Ah je savais bien que le printemps n'était pas loin. J'entends trop les p'tits oiseaux chanter en ce moment. Ce n'est pas parce que les nuages sont gris qu'il faut avoir l'âme triste. Après une bonne averse souvent tout reverdit et la nature repart pour une nouvelle vie. Vive le printemps ! Attrape un bouquet de pensées que je viens de te lancer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme c’est gentil lauriza, de me lancer ton bouquet de pensées. Je sens le printemps dégouliner de leurs pétales ; Oui la pluie amène le printemps, forcément ! enfin, on voit ses couleurs mordorées.
      Merci pour ces jolis mots Lauriza, ils me mettent en phase pour l’inspiration. Bises

      Supprimer
  12. Hier, à la campagne, j'entendais le gazouillis des oiseaux comme si c'était le printemps, ce fut une belle journée et sais-tu que chaque jour, à tout moment, je regarde le ciel, parfois bleu et ces derniers jours avec des nuages que je trouve beaux. Je me dis, un peintre est passé par là :-)
    Je suis heureuse de ton retour et merci pour ton magnifique poème.
    Bel après-midi chère bizak, bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravi pour toi, Denise que tu aimes la nature, qui te donne tant de plaisir d’entendre le gazouillis des oiseaux et de profiter au maximum du soleil du jour. Oui c’est vrai, on se dit quand tout parait serein, beau, gai qu’on ne peut pas ne pas avoir figé pour la vie ces moments éblouissants. Bises Denise et belle soirée

      Supprimer
    2. De quoi tu es désolée Denise ?

      Supprimer
    3. Ah! je viens de comprendre, mais ce n'est pas grave. "Chère ou cher bizak", je ne l'avais même pas remarqué. Bises

      Supprimer
  13. Des nuages sautillants, tu nous mets en joie! Je les ai toujours aimés mais là, je vais les regarder autrement grâce à toi, merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme c’est aimable à toi Colo et j’en suis ravi, que tu regarderais autrement les nuages dorénavant. Merci pour tes mots remontants.

      Supprimer
  14. Le ciel est un livre ouvert à qui sait les observer. Merci pour ce beau poème accompagné d'une photo flamboyante.
    Amitiés.

    Roger

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, parfaitement Roger, le ciel est un livre ouvert pour qui sait les observer. Ravi de ton passage Roger et aussi que tu ais repris ton blog après tant d'absence, mais nécessaire. Merci à toi. Toutes mes amitiés.

      Supprimer
  15. très bon choix d'illustration, les couleurs sont belles.
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Danièle pour ta gentillesse. Belle nuit.

      Supprimer
  16. De très belles couleurs, de jolis mots...
    Ici, la page des poètes...
    Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci noelle pour tes mots en couleur; Belle soirée

      Supprimer
  17. J'appelle çà le renouveau, le printemps, la renaissance, la jeunesse, l'appel de la vie. Justememt aujourd'hui j'aquarellais un croquis : grand ciel bleu mais au fond gros nuage de la .......centrale nuclaire de Golfech . Je te laisse méditer sur les nuages. Bises de bonheur.
    Chinou
    P.S.Serais-je la seule à ne pas trop aimer ta photo que je trouve trop "parfaite "

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve que tu as raison, elle est trop "parfaite" et je te comprends parfaitement. Le parfait n'est pas silencieux, il est même trop bruyant. C'est l'imparfait des choses qui fait leur beauté, à mon avis. Merci Chinou pour tes éclats de joie que je sens à travers le grand jet de tes mots pour commencer ton commentaire. Et d'ailleurs, il finit par ton observation juste avec ton œil d'artiste. Bises convaincues.

      Supprimer
  18. Ah ici le printemps se fait désirer, le soleil aussi, mais la petite pluie du jour prépare le renouveau. Bon week-end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Tania, le printemps n'en sera que plus beau! Bon week-end

      Supprimer
  19. Que ce bonheur tant espéré nous fasse un Signe!De bien jolis mots mis en rythme!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Alezandro, ravi que mes mots te plaisent.

      Supprimer
  20. je suis, ce gros nuage dodu, se prélassant dans le ciel
    bon dimanche et jolis mots merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu serais gentille sylvie, de nous avertir quand tu vas te mettre à bruiner. Belle soirée

      Supprimer
  21. Pour ce très joli et revivifiant printemps il faudra attendre encore un peu Bizak mais il viendra, c'est certain !
    Bises du jour venté

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le rythme des saisons est comme une horloge bien réglée, et le printemps n’a jamais failli à son rendez-vous. Bisous Marine

      Supprimer
  22. Une ode à la vie, à la nature, au printemps ! L'eau c'est comme le sang qui coule dans nos veines. Bon dimanche Bizak.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L’eau c’est la vie ! La nature pour peu qu’on la respecte, foisonne de sources et abonde en eau. Bonne soirée Daniel

      Supprimer

  23. J'aime la pluie,
    la pluie qui lave
    la pluie qui féconde nos vies,
    son chant quand elle glisse sous le toit de la maison.
    quand elle se mêle généreusement quelquefois à nos larmes.
    à l'annonce du beau temps qui s'ensuivra...

    Belle soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très beau poème, El Linda comme tu sais les composer délicieusement et tu as parfaitement su dire les mots qui conviennent à ces gros nuages quand ils se mettent à lâcher leur douce pluie. Belle nuit à toi.

      Supprimer
  24. Un petit signe en passant pour être sûre que tout va bien...


    ;,,,_____________`._________.____________,,,;
    'Y888888bo.._______:______:______..od888888Y'
    __8888888888b..____:_____:____.d8888888888
    __88888Y'__`Y8b.____`______.d8Y'__`Y88888
    _Y88888__.db.__.Yb.__'.__.'__.dY.__.db.__8888Y
    ___`888__Y88Y____b_(?)_d___Y88Y__888
    ____888b___"'' _______(.)_______"''__.d888
    ___Y888888bd8g."'__.....':'.....__'".g8bd888888Y
    _______'Y'___.8.___....d(?)b....___.8.___'Y'
    ________.!__.8'_.db_.d..':'..b._db._'8.__!.
    __________d88__'__.8_(.)_8.__'__88b
    ________d888b__.g8._.(?)._.8g.__d888b
    _______:888888888Y'______'Y888888888:
    _______'!_8888888________`8888888_!'
    _________'8Y__`"Y__________Y"__Y8'
    ________________Céleste

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tout va bien selon les rythmes des jours qui passent, parfois nuageux, parfois pluvieux, parfois ensoleillés. Bisous rythmés

      Supprimer
  25. après la pluie, le beau temps.
    Merci pour tes compliments
    bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi aussi Danièlle. Belle après-midi

      Supprimer
  26. Une pensée du soir bizak....
    En attendant quelques mots de l'Âmi poète !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci chère Den, tes mots aussi me manquent.Belle fin d'après-midi

      Supprimer
  27. Vos mots tombent comme gouttes de pluie et font refleurir vos mots de poètes
    d'où naissent de sublimes images poétiques!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à vous Marie, pour ces mots pleins de bonté et de beauté. Merci de votre passage. Belle soirée

      Supprimer
  28. Jardin du ciel
    écharpes éphémères
    en partance vers le soleil d'hiver.
    Le vent se lève
    et la pluie sur la terre
    comme une roucoulade

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jolis mots roucoulants dans le ciel gris qui annoncent les beaux jours. Merci Balaline

      Supprimer