jeudi 10 mai 2012

La logique mathématique...!


A force de pousser le bouchon loin...
Il arrive que des hommes pourvus d'un sens élevé de la logique se voient franchir le seuil du simple bon sens et oublient qu'ils n'ont pas la vitesse de la lumière malgré...!

Einstein vient de finir son cours à l'université de Prague (oui, il y a enseigné quelques temps) et se prépare à sortir. "Monsieur le professeur, prenez votre parapluie, il pleut!" Einstein contemple pensivement son parapluie dans un coin de la salle et répond à l'étudiant:
"Vous savez, mon cher ami, j'oublie souvent mon parapluie, c'est pourquoi j'en ai deux. L'un est à la maison, l'autre je le garde à l'université. Bien sûr, je pourrais le prendre maintenant puisque, comme vous le dites très pertinemment, il pleut. Mais en ce cas je fiirais par avoir deux à la maison et aucun ici."
Après ces mots, il sort sous la pluie.

11 commentaires:

  1. Tout dépend de la pluie qui tombe, si c'est un petit crachin Breton pas besoin de parapluie et si ce sont des trombes d'eau avec des bourrasques de vent, le parapluie risque de se retourner. Peut être que cet homme prévoyant avait un chapeau de pluie ou un k way lol

    RépondreSupprimer
  2. Comme quoi, les génies n' ont pas peur de se mouiller!

    RépondreSupprimer
  3. Pas très logique Albert ! En fait pour être sur d'avoir toujours un parapluie au moins à chaque endroit, il faut en mettre...

    Combien au fait et où ?

    RépondreSupprimer
  4. S'il avait prévu deux parapluies et qu'il donne l'explication du pourquoi et qu'ensuite il agit autrement, il doit avoir ses neurones en boullie!
    Muxus, la Rosée arrosée!

    RépondreSupprimer
  5. Les genies géniaux se mouillent toujours,alors pour le parapluie même doré, ils s'en foutent!

    RépondreSupprimer
  6. ...Mais moi,Isabelle je n'oublie pas les bises mouillées sous le parapluie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un petit coin de parapluie contre un coin de paradis!

      Supprimer
    2. Je n'perdais pas au chang', pardi!

      Supprimer
  7. il en mettrait plein la vue, et partout où ses yeux et ses pieds ne passent et repassent, il n'en prendrait aucun, du fait qu'il risque d'en avoir deux au même endroit!Tel est le principe de l'eau mouillée sous le parapluie!
    Je crois que je vais finir par me "noyer" avec tous ces principes!Salut amigos, couvre toi bien jack!

    RépondreSupprimer
  8. En définitif, en vertu du principe énoncé, il n'utilisera jamais de parapluie si il ne fait que des allez-retour entre sa maison et l'université.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A moins qu'il n'est rien contre avoir 2 parapluie à l'université.

      Supprimer