samedi 12 décembre 2015

L'effervescence d'Aldébaran



Dans l'univers jalonné de constellations
Bouillonne le monde des astres et des bulles
Qu'un rêve fou fait apparaître au ciel
Une grande et belle étoile aux mille éclats
La brillante étoile rougeâtre Aldébaran
Née dans la prairie galactique du fécond Taureau
Une étoile royale aux pays de la Mésopotamie
Des rois mages et d'Ishtar la déesse de l'amour
Elle court, elle court parmi les étoiles luisantes
Allant sublimer Aries souveraine du Bélier
Maîtresse de l'équinoxe du printemps stellaire
Celle qui recèle la joie et la vie éternelle
Dans un ciel ouvert comme un grand livre d'images
Taquinant et jouxtant le beau royaume d'Orion
Bételgeuse, Rigel, Béllatrix, Saïph
Aldébaran aux incandescences  vives
Âme vivante et cœur du fertile Taureau
Qui se complait dans sa luminosité étalée
Tour à tour, devient rose, bleue, orangée
Idéale et sublime pour sa ronde dans le cosmos
Gambade, danse, rêve, chante, vit
Sous la houlette de son prolifique Taureau
Fait fleurir le ciel à profusion d'amour et de vie
Dans un avril euphorique à l'aube des jardins
Multiplie les rayonnements de lumière
La déhiscence des fleurs aux multiples senteurs
Et des belles couleurs chamarrées et dorées
Qui ravivent la terre sous un ciel ébahi
Aldébaran pour sa flamme au cosmique Taureau
Le bonheur des angelots, l'allégresse des mères
Honore dans le faste et la fructification du sol
Les arbres millénaires, les forêts légendaires.




4 commentaires:

  1. Tu as encore la tête dans les étoiles! Et tu as bien raison! Tu es un peu notre roi Mage aux belles découvertes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien dans mon élément dans le ciel où les lumières scintillent à tout va! Des milliards se planètes qui ne demandent qu'à être visitées et moi je ne demande qu'à leur parler.Merci Isabelle de passer sur ma voie lactée.
      Bisou

      Supprimer
  2. Ah Bizak, Bizak...
    Quelle fougue dans cette constellation de mots...Aldebarran, étoile des millions de fois plus grosse que notre pourtant si merveilleux soleil, dépasse notre imagination et nous emporte dans un rêve tourbillonnant.
    Ta voie lactée n'a d'égale que ta voix de miel, errant dans le cosmos à la recherche des liens secrets entre les étoiles.
    J'ai lu et relu ton texte empreint de cette poésie cosmique dont tu es si friand...Il me faut maintenant reposer mes ailes de libellule sur la terre accueillante de mes ancêtres afin de goûter à ces mets délicieux qu'elle nous offre, le coeur bercé par le chant de tes étoiles. Ce matin, après la pluie du désert d'hier soir, Orion éclatait dans sa splendeur, avec son baudrier magique, ceinture brillante d'un astérisme aux jolis noms de ton pays : Alnitak, Alnilam et Mintaka .
    Et j'ai souri en regardant le ciel.
    Kiss céleste
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et ben dis-donc toi,tu en connais des planètes, je me demande si ce n'est pas toi la fameuse étoile filante, qui nous décharge de magnifiques lumières au passage et dont on ne voyait que du feu.
      On dit bien qu'il n'y pas de fumée sans feu.
      Ah! La Céleste, gardienne des douze constellations du_Zodiaque dont le bélier, parait-il est le premier à prendre la chevauchée pour distribuer la première saison cosmique: le magnifique printemps.Oui sans la Céleste , point de printemps.
      Puisse le dieu cosmique te laisser transformer toutes les saisons en "printemps". Je ne sais ce qu'en pensera la COOP 21, sur la variation des saisons, mais je sais que la température printanière doit bien répondre à leur principal objectif: la belle saison.
      Bise cosmique

      Supprimer