dimanche 24 février 2013

j'ai pas besoin de forcer la porte du noir...!

                                     Pierre Soulages: peintre graveur


Je veux que celui qui regarde le tableau soit avec lui, pas avec moi. Je veux qu'il voie ce qu'il y'a sur la toile. 
Rien d'autre. Le noir est formidable pour ça, il reflète. Les mouvements qui comptent ce sont ceux de celui qui  regarde.( Pierre Soulages)

32 commentaires:

  1. Bonjour Bizak,
    J'ai un peu de mal avec cet art moderne parce que j'aime y voir quelques références "connues" pour me rassurer peut-être :)
    Mais il est évident qu'avec un peu d'imagination on peut entrer dans le tableau et y dessiner une pensée, un visage d'hier, d'aujourd'hui, etc...

    RépondreSupprimer
  2. C'est magnifique et je ne connaissais pas. Merci Bizak. Le noir happe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout le plaisir était pour moi La Rouge!
      Voici le lien vidéo de l'émission "Square" consacrée à Pierre Soulage, diffusée aujourd'hui sur Arté à 11H45 (heure française). Elle sera rediffusée sur Arté le 02 mars à 05H50 (heure française)

      http://videos.arte.tv/fr/videos/square--7334168.html

      Supprimer
    2. Grand merci et un bon dimanche pour toi. xxx

      Supprimer
  3. Je pense Moun que la peinture c'est comme la poésie, on la regarde et on la voie à travers nos pensées!
    Nul besoin de rentrer dans la pensée d'aucun peintre.
    Merci de ta visite Moun(je te tutoie si tu le permets, Moun!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Y a pas de soucis Bizak, sur le net c'est de rigueur me semble-t-il :)

      Supprimer
  4. c'est très beau Bizak cette pensée de Pierre Soulages j'ai vu ces toiles en expo à Beaubourg,superbe, il m'a toujours révélé de la profondeur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'étais saisi, Brigitte, par la prestation de Pierre Soulages( il soulage vraiment..)dans l'émission sur Arté! Il en a dit des choses, comme par exemple:"Quand je peints, je vis et quand j'expose, j'ai vécu!". Et puis quand il dit, il n'y a pas de couleurs dans le sens propre mais le jeu de la lumière et ses reflets!

      Supprimer
    2. dans le dernier livre de Christian Bobin, "L'homme joie", il y a quelques pages sur Soulages qui parait-il sont exceptionnelles.
      j'ai hâte de les lire!

      Supprimer
    3. C'est tout à fait vrai ce qu'il dit sur peindre et exposer.

      Supprimer
  5. J'ai pu voir une de ses immenses toiles dans un musée du sud de la France il y a plus de 10 ans, et j'ai encore le souvenir des sensations ressenties. C'est très fort, très beau; et en même temps ses noirs sont troublants et souvent angoissants. Merci pour la lien de la vidéo Bizak, je vais aller voir ça. Bonne fin de journée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment un peintre fascinant et modeste en plus! On sort ébahi avec lui! Merci Sadaya pour tes mots gentils!

      Supprimer
  6. Je crois que c'est le peintre qui a bien su libérer la couleur noire et en faire le haut lieu de toutes les autres. Il a réussi chromatiquement à y faire chanter toutes les autres. C'est pour cela que j'ai illustré mon poème "Cendres errantes" par l'un de ses très beaux tableaux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La couleur noire qu'il appelle d'ailleurs, noir-lumière ou outre-noir! J'étais fasciné par l'aisance avec laquelle il a exprimé et expliqué son art!

      Supprimer
  7. Une paroi noire pour cesser de broyer du noir, Soulages ou le mal par le même, le gris qui sort de la grisaille et le blanc qui sauve de la pâleur!

    RépondreSupprimer
  8. Une trichromie assez spéciale pour dompter nos angoisses!
    Ta visite Orfeenix nous rend toujours la lumière dans le noir ou dans la grisaille!

    RépondreSupprimer
  9. Je dois dire à ma grande honte que j'ai un peu de mal avec Soulage. Pour moi le noir est une non-couleur, c'est du mois ce que ma mère aquarelliste m'avait enseigné. Les vitraux de l’abbatiale de Conques ont tous été changé pour les remplacer par des "trucs" signés par ce peintre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le noir est la couleur qui happe ou qui redonne vie. Il faut manipuler avec soin. Une aquarelliste ne travaillera pas habituellement avec le noir sauf pour souligner certaine zone. L'aquarelle ne rend pas bien le noir. Je dis habituellement car il y a certainement des cas particuliers d'aquarellistes mais il faut se faire parler du noir par quelqu'un qui fait de l'encre. J'aime toutes les couleurs, elles ont tous un pouvoir mais le noir est en sorte le grand mystificateur.

      Supprimer
    2. La couleur la plus difficile à marier et qui cause de plus de problème au groupe est le mauve. C'est la plus difficile car elle parle à peu de gens.

      Supprimer
    3. Merci la Rouge pour tous ces éclaircissements,on voit la touche d'une amoureuse de la peinture!

      Supprimer
  10. Faut-il dire qu'on ne broie plus du noir mais peut être du blanc! D'après Soulages, il n'y a pas de couleur en elle même, mais tout simplement le reflet de la lumière avec les objets qui nous entourent et qui donnent une couleur ou une multitude de couleurs!
    Merci de votre visite Jeanmi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et il a bien raison. Les couleurs se parlent, faut savoir écouter. ;)

      Supprimer
  11. N'ayant pas eu l'occasion de voir des oeuvres de Soulages " en vrai ", il me semble difficile de me faire une opinion sur ce peintre. Avoir de contact avec cette oeuvre que par une reproduction ou un écran d'ordinateur ou de TV ne peut rien donner de bon… C'est peut-être un des rares peintre qui ne produit guerre d'émotion, sans voir une oeuvre originale.
    Tout du moins, c'est la question que je me pose.

    RépondreSupprimer
  12. Pour le moment je me limite à répéter ce qu'il a dit dans une émission à la télé qui lui a été consacrée et je ne cache qu'il m'a subjugué par ses réponses aux questions de l'animateur concernant par exemple le sens des couleurs,ses recherches sur la couleur noire et l'effet de la lumière! Pour le reste rien ne vaut une visite à une de ses expositions pour s’imprégner véritablement de son art(il peint l'abstrait)!En outre, j'allais dire en outre noir, il aime à répéter:"La lumière vient du noir, c'est la couleur d'origine de la peinture". Peut il être considérer comme un peintre d'exception,c'est la question que je me pose, moi !
    Merci de votre visite AlainX!

    RépondreSupprimer
  13. Cette émission dont tu parles était vraiment intéressante. J'aime beaucoup ce peintre depuis que j'ai vu quelques- unes de ses œuvres au centre Pompidou.

    RépondreSupprimer
  14. C'est un peintre plein d'humanisme qu'on aimerait toujours voir....peindre! bonne nuit Mango

    RépondreSupprimer
  15. C'est drôle...c'est moi qui suis devant ce tableau ! Un ami qui habite en Norvège m'a envoyé ce lien en me disant: Regarde, je t'ai retrouvé. Il a raison, c'est l'expo à Pompidou. Je suis toujours bouche bée devant les tableaux de Soulages, cela me touche profondément.

    RépondreSupprimer
  16. C'est franchement agréable de pouvoir mettre un visage ou même un "dos",sur une photo, une image, l'essentiel étant que cette personne inconnue, apparaisse soudain,et nous fait ressentir encore plus le sentiment de la réalité de l'image, en quelconque sorte lui redonner une nouvelle vie!Merci de votre visite Marine Mane.

    RépondreSupprimer
  17. J'étais aussi à Pompidou pour voir les œuvres de Soulage en vrai. Mais je ne me vois pas sur cette photo. Dommage. Cela aurait été drôle.
    Ceci dit, c'était bien de voir son travail en vrai. C'était beau.
    Bises Bizak

    RépondreSupprimer
  18. Si on doit souvent te voir de dos Aurélie,Hum!!! L'émission qui lui a été consacrée sur ARTE, m'en a appris beaucoup sur lui!
    Sais-tu Aurélie, que tes commentaires, je les reçois comme un cadeau, en ce jour de mon anniversaire le 28 avril!!!

    RépondreSupprimer
  19. J'ai dû le sentir... Mon sixième sens...
    Bon anniversaire Bizak
    De grosses bises pour toi

    RépondreSupprimer
  20. Merci Aurélie, même en retard, je sais que tes mots viennent du cœur!

    RépondreSupprimer