mercredi 23 janvier 2019

Si tu penses !

               
                              La beauté rayonne dans la simplicité et la légèreté des choses.



Un jour, sous notre ciel bleu délavé
Nos cœurs ardents se rencontreront
Je t'offrirai mille rêves en une brassée de saveur
Et éperdument je boirai dans tes yeux azur
Mes mains s'ouvriront comme un champ de blé
Pour cueillir tes rêves dentelés
Dans le soupir et la promesse
D'écouter battre ton cœur échevelé
Je respirerai le parfum de ta peau de jouvence
Imprégnant entièrement la mienne enflammée
Saurai-je atténuer mes élans de bonheur
Pour toi, l'astre que j'ai toujours sublimé
Qu'il vente, qu'il pleuve ou qu'il neige.


45 commentaires:

  1. S'aimer sous un parapluie. Toute une symbolique. Qu'il fasse gris ou que le soleil brille de mille feux, l'amour ne s'embarrasse pas de ces contingences. Il irradie tout. Merci pour tes mots délicats qui traversent l'espace pour se déposer joliment sur mon écran. Bises alpines mon cher poète.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravi que ces chants de blé te plaisent, Dédé, l'amour ne s'étend et ne se détend que quand l'âme prend ses ailes et dessinent des dentelures dans nos cœurs.
      Bises méditerranéennes.

      Supprimer
  2. Toujours l'amour! cher Bizak……..L'amour, le moteur du monde !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toujours l'amour, rien que l'amour, pour surmonter les tribulations de la vie.

      Supprimer
  3. Comme un petit coquelicot qui chante dans les blés !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que j'arroserai de si bon matin, quand la lune étalera ses ailes somnolentes.
      Merci amie poète

      Supprimer
  4. Sans l'amour perdu, attendu, retrouvé, rêvé, vécu, qu'aurions-nous encore à ressentir? Tout est amer quand il s'est envolé, tout resplendit quand il est là tout près. Champs de blés ou pluie de printemps, il scintille!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme tes mots résonnent vrais, l'amour est l'essence même de la vie qui nous donne encore espoir en ce monde. Quelque soit sa couleur, l'amour enchante les cœurs.
      Bises Edmée

      Supprimer
  5. La dentelle des rêves fait rêver, belle image. L'amour est une quête perpétuelle, il se réinvente chaque jour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord avec toi, l'amour est une quête perpétuelle.
      Bien toi

      Supprimer
  6. Une si belle et poétique page d'amour où j'entends bruire le chant du vent sur les blés,un refrain de joies sous le bleu du ciel!
    Bises poète

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas étonné que tu entendes bruire le chant du vent, chère poète. Chez toi, il tourne et retourne pour le plaisir de l'entendre chanter.
      Bises Balaline

      Supprimer
  7. Merci cher Bizak pour ce poème magnifique, magique, magnétique
    Pour toi j'ai composé ces quelques vers
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆


    L'on rencontre parfois, au détour des nuées
    Des êtres étonnants qui font vibrer le coeur
    L'on vibre alors comme des fleurs au vent d'été
    Et l'on cueille les perles aux pétales des fleurs

    Et puis le vent grossit et l'orage amoncelle
    De lourds nuages gris qui éloignent les coeurs
    Et puis la pluie soudain sur les âmes ruisselle
    Et la tempête souffle sur les grains de bonheur

    Pourtant malgré le temps les liens restent tissés
    Comme des liserons enroulés sur les jours
    Et l'on sourit au souvenir des jours passés
    Comme un enfant au doux sourire de velours

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Wouaou ! je vois que ma prose te laisse sans mots ;-)
       •.¸¸.•*`*•.¸¸♥︎

      Supprimer
  8. Des senteurs estivales quittent tes mots pour parvenir à mes sens Cela fait du bien de lire l'amour dans un monde qui se déchire . Grand plaisir à te lire après une si longue absence. À tout bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravi de te lire aussi, chère amie. Je sais ton coeur d'artiste, ennobli et ferme et l'amour te fait peindre le reflet de tes feux intérieurs. Ta verve dans les commentaires par ci par là dénote de ta spontanéité et de ton amabilité et c'est ce que j'aime le plus.
      Merci de ton passage Chinou

      Supprimer
  9. Si agréable de lire ainsi un "coeur battant", clair et confidant. Merci l'ami.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ta touche ici vaut son pesant d'or !
      Merci Claude, Edualc
      Belle journée

      Supprimer
  10. Bonjour Bizak,
    Je découvre aujourd'hui une plume splendide, je l'admire d'autant plus qu'elle captive sans la magie des rimes mais juste l'ardeur et la grâce des vers alors je dis bravo car je ne sais pas faire ! Je classe ce poème d'amour comme un must et m'en vais découvrir quelques autres pépites.
    Bon week-ens

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Permets moi de te tutoyer Marlène. Tu fais une belle appréciation de mes vers et je trouve cela sympathique de ta part et surtout avec autant d’éloge et dont je te remercie. Parfois je fais aussi des vers avec rime, mais souvent en prose, d'autant que je me sens plus léger et je ne m’impose pas les mots malgré moi, je préfère sentir les mots comme ils coulent et viennent se poser.
      Bien à toi Marlène
      Bon week-end aussi

      Supprimer
    2. Désolée Bizak, je suis un peu à l'ouest et je n'avais même pas remarqué que tu avais déjà répondu à mes commentaires. Bien sûr on peut passer au "tu" je le suggérais dans mon 4ème commentaire. Pour moi, prose ou poésie classique c'est comme Martinique ou Guadeloupe, plus de ressemblances que de dissonances, mais chacun fait le choix de son cœur. A l'occasion, dis-moi comment tu as atterri sur mon blog ! Je t'ai dit que j'étais curieuse ???!!!
      Bonne Soirée

      Supprimer
    3. Ah! comment j'ai atterri sur ton blog ?C'est une bonne question, oui eh! bien, voilà : D'un blog ami à un autre blog de son ami etc..., jusqu’à ce que je lise un commentaire à toi, chez By-Marie( Les mots qui volent) pour son poème dans le billet du 22 janvier.A travers ton com. J'ai fait un autre saut et j'ai atterri chez toi, Marlène, pour lire ton superbe poème.
      Belle soirée à toi aussi

      Supprimer
  11. Ah, l'amour et ses déclarations, un magnifique sujet dont on ne peut se lasser... Merci Bizak, douce après midi à toi. brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Ah, l'amour !" On ne s’en lasse jamais, tant que notre cœur s’ouvre et laisse la vie nous prendre dans son sillon de merveille et parfois de mélancolie.
      Bon week-end, Brigitte

      Supprimer
  12. Aimer c'est un mot magique
    qui renferme l'espoir et la tendresse
    Aimer c'est la douceur de la vie
    Mais aimer est une fleur bien fragile
    A arroser chaque matin de poèmes et de caresses
    D'écoute et de respect

    ***********
    Ton poème est empli de cet amour

    ****************

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La douceur de tes mots, Marie, apporte lumière et chaleur dans la grisaille de ces jours.
      Ton poème est tout autant empli d'amour, chère poète.
      Bises

      Supprimer
  13. Un jour...bisak ,ce jour est arrivé ! tu as tant d'amour à offrir !
    Un très beau poème, de très jolis rêves...merci !

    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Te l'entendre dire m'émeut beaucoup chère amie noëlle.
      Merci chère amie pour toute ta gentillesse
      Je t'embrasse.

      Supprimer
  14. " La beauté rayonne dans la simplicité et la légèreté des choses."
    La beauté, mais l'amour aussi.

    J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce beau poème. Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui l'amour aussi, d'ailleurs la beauté ne peut être qu'amour et l'amour ne peut être que beauté.
      Merci Amélie pour ces jolis mots
      Belle fin de soirée

      Supprimer
  15. Tes mots sont toujours aussi beaux, Bizak. Quel ravissement de les lire !
    Merci beaucoup pour cette poésie si délicate.
    Beau dimanche à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah! Françoise, tes mots sont un baume au coeur et sont le reflet de ta douceur.
      Merci
      Bises

      Supprimer
  16. Seul l'amour peut sauver le monde. Et les poètes qui le chantent.
    Bises admiratrices

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai lu aussi, je ne sais sur quel blog, "la beauté peut sauver le monde" ( je crois que c'était un exemple donné sur un poète et philosophe russe, il y'a bien longtemps, qui avait prononcé cette fameuse phrase, mais qui avait été ridiculisé depuis, par ses pairs, pour incongruité et bêtise). Beauté: comme le respect, l'empathie, l'intelligence, la convivialité. Et n'est-ce pas que la beauté est amour tout simplement ?
      Bises respectueuses.

      Supprimer
    2. Ce qui est sûr, du moins qui me parait sûr, c'est que la beauté dépasse le paraître. Elle est profondeur, comme l'amour.
      Bises enchantées

      Supprimer
    3. Alors je vais revoir ma citation inscrite à l'en-tête de mon billet : " La beauté comme l'amour rayonne dans la simplicité et la légèreté des choses".
      Mes bises rayonnantes.

      Supprimer
  17. J'aime énormément le côté sensuel de ton poème. L'odeur de la peau...unique!
    Bien amicalement!

    RépondreSupprimer
  18. Je passe silencieuse et j'écoute battre les coeurs et s'exalter de la beauté du monde!
    Douce journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Balaline la douce poète ! Tes mots sont un joyau pour les cœurs
      Belle journée

      Supprimer
  19. Un très beau poème, un élan, une espérance joyeuse vers l'être aimé!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de votre passage et pour ces mots si élogieux.
      Bien à vous

      Supprimer
  20. Je demeure sans voix, sans mot.
    Magnifique Bizak, grand poète.
    Amicalement.
    Merci
    Den

    RépondreSupprimer
  21. Si doux, si beau, si chaleureux,si fragile. Auant de tendresse, autant d'amour dans tes mots cher ami.Une confession d'amour magnifique!
    Belle journée pleine d'amour.
    Bises ZAZA

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...