lundi 13 février 2017

La nuit étoilée dans le désert





La nuit, les étoiles sont ivres
Quand le désert s'évapore
Elles sont happées par le cosmos infini
Elles dansent et entrent en transe
La lune en liesse frémit de joie
Le ciel éblouissant et scintillant
Donne un carnaval de lumière
Par devant moi, le sable qui siffle
Et le vent qui entonne de sa voix
Une musique aux airs fulgurants

46 commentaires:

  1. Je rêve de cueillir entre mes doigts
    Comme des fleurs délicates
    Quelques étoiles de la Voie Lactée
    Pour les déposer sur le front d'un ange
    Un ange de sang et de chair
    qui fasse le ciel et l'horizon
    de ses bras étendus
    En équilibre sur un pont
    Et dans ton désert le silence
    tend des fils entre sable et ciel
    Comme des échelles
    On n'a plus qu'à grimper
    Merci poète vagabond

    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J’aimerai que tes rêves soient couronnés de filaments d’or émeraude portés dans tes ailes de fée pour survoler le ciel du désert et t’accrocher à la pleine lune. Ainsi charmée et éblouie, elle te recevra dans son nid douillet pour te gratifier de son sourire éternel, celui qui égaie les cœurs à jamais. Merci pour cette belle poésie dont tu sais les tisser avec soin et amour. Bises

      Supprimer
    2. Qu'ils sont beaux ces filaments d'or émeraude ...
      Aucune boutique de bijoux n'en contiendra jamais...Ils ne se trouvent que dans les mots des poètes.
      Bises ravies
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Supprimer
    3. Tout est dans l'intention et le coeur d'offrir !
      Je t'offre des souffles de vie glissant sur tes rêves pour les faire jaillir et les essaimer à tous tes horizons fertiles. Bisous

      Supprimer
  2. Les nuages se seraient-ils écartés ?
    Une nuit étoilée dans le désert : un rêve !
    (enfin, à condition de ne pas être seule)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après la pluie, le beau temps, les nuages ont pris la poudre d’escampette. Un rêve pour une nuit étoilée, vaste ciel lumineux comme un champ noyé d’églantines écarlates.Belle journée La Licorne

      Supprimer
  3. Des étoiles qui dansent, une lune en joie et des grains de sable qui virevoltent au vent chantant. Nul doute. Le poète est passé par là et avec ces pinceaux de mots, il a colorié un cosmos magique dans lequel je vais sombrer d'un juste sommeil. Il est doux de te lire avant de m'endormir mon cher poète. Bises étoilées et lune offerte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que de compliments par tes mots toujours flambants, je suis ravi que mes mots t’aident à trouver le juste sommeil. Merci poétesse aux mots toujours enchanteurs, ici ou sur ton blog magnifique plein de parfum et de fraîcheur de ces montagnes que tu nous fais découvrir avec tant de beauté et d'émerveillement. Bises ravies Dédé

      Supprimer
  4. Ivre de bonheur..... Je crois comprendre ce qu'est cet état d'ébriété et j'en veux, j'en veux encore

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Chinou pour ton enthousiasme pour ces quelques mots qui me viennent surtout du coeur et cela me réjouit que tu aimes. Bise à toi.

      Supprimer
  5. Devant la lune qui les admire, les étoiles jouent les stars ... et je me plais à imaginer que si on écoute bien, on entends même la mélodie qui les anime.
    Merci pour ce joli moment étoilé de mots qui scintillent ...
    Bonne soirée bizak ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ! Viviane, je me disais bien que c’était ton com. signé hier. Merci de l’avoir réécrit sous le nom de ton blog, kprice. Tes mots sont justes quand tu écris qu’on entend la mélodie qui anime les étoiles. Même muettes, leurs sœurs, les filantes étoiles nous surprennent par leur trajectoire rapide et instantanée, elles tracent des chemins que nul ne connait où ils aboutissent, mais elles nous montrent qu’elles vivent et chantent à leur manière. Merci Viviane pour ton joli com. Belle journée à toi.

      Supprimer
  6. Tellement beau, c'est magnifique! Bise, une très bonne Saint-Valentin à toi et tous les tiens!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Lina pour tes gentils mots toujours présents sur mon blog. Une très bonne Saint-Valentin à toi aussi. Bises ravies.

      Supprimer
  7. ...La lune animée
    D'âme-heure
    Quand le désert s'en-va-peur
    Au fil du temps silence-cieux
    Qui tisse son ciel son éternité
    Entre les descentes de lit les étoiles et les mots rutilants du poète

    Danse avec légèreté et allant...

    A la croisée divine de la nébuleuse
    Inondant son regard qui murmure

    Merci bizak.
    bonne journée à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ! comme tu vas, Den, de ta foulée poétique qui me charme toujours par tes mots arrosés d’embruns ; Ils sont comme des soubresauts de lumière dansante. Merci Den, très belle journée à toi. Bise

      Supprimer
  8. Voici des splendeurs qui nous ramènent à notre place infinitésimale. Loin de toute pollution lumineuse, le miracle du ciel étoilé. Et tes mots qui l'enchantent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le sahara, le désert c’est un monde sans fenêtre, sans porte, ouvert au ciel, à l’immensité de l’univers. C’est pour cela que les étoiles nous paraissent très proches et nous paraissons aussi comme des fétus de paille ayant le vertige de ce grand espace, nous retrouvons notre humanité, notre liberté imprécise et vaste à la fois. Je suis émerveillé par le sublime et le fantasque du désert.

      Supprimer
  9. Splendeur de cette nuit étoilée
    qui nous enivre par tes mots et cette mystérieuse photo...
    **
    Des rêves étoilés
    Qui s'envolent doucement
    Vers ces nuits de désert
    où le silence
    devient murmure...ou prière...
    ***
    Merci pour votre passage sur mon blog!
    ****

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C’est très beau ce que tu écris, de la musique accompagne tes mots pleins de charge. Un très joli poème, hymne à vertu et au silence du désert. Merci Marie. Belle soirée et merci aussi pour ton passage

      Supprimer
  10. Bonjour bizak
    Laisse les étoiles te montrer le chemin le plus brillant vers la plénitude du coeur. Apparemment, tu as déjà retrouvé l'envie de partager et ça ce n'est que du bonheur.
    Je te souhaite une belle fin d'après-midi
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui les étoiles m'extirpent de ma torpeur quand je lève les yeux au ciel. La vie grouille et palpite d'astres de toutes dimensions et formes, mais que nous voyons comme des bouts d'étincelle avec la mère de tous, la pleine lune qui nous en a tellement conté et a fait fleurir notre imagination.
      Belles soirée Michelle. Bises

      Supprimer
  11. Le chant des dunes de sable, éclairé par la pulsion des étoiles... quelle paix, quel refuge merveilleux....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un vrai havre de paix que le désert, c'est comme le monde vidé de son béton et qui ne déroule que du sable pour notre plaisir de le voir onduler. Très beaux, tes mots Edmée: le chant des dunes, éclairé par la pulsion des étoiles...! Quel magnifique pensée que la pulsion des étoiles avec le chant des dunes. Merci Den.

      Supprimer
  12. tu nous as transportés là bas, fermer les yeux, être enlevée par le sable

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah! oui justement faire une tournée avec la tornade de sable, il faut surtout fermer les yeux et se laisser porter. Belle nuit sylvie

      Supprimer
  13. Je regarde ta photo, très belle, depuis un long moment...et je suis partie,loin, très loin..
    Bizak , merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de la fixer longuement et je crois que tu as raison, c'est une image qui nous happe profondément. Merci aussi noelle. Belle nuit

      Supprimer
  14. Un bal d'étoiles pour saluer la lune! Magnifique.
    Superbe photo d'un moment si paisible, merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour tes mots gentils Colo, merci d'être passée.

      Supprimer
  15. Les étoiles dansent dans le silence du désert. Quel moment de connexion avec la nature !! Tout est immense et l'infini n'est pas loin !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel joli moment que la nuit sous un ciel étoilé, et qu'on entend son bourdonnement feutré.

      Supprimer
  16. Cette magnifique myriade d'étoiles semble danser, chanter, s'amuser et c'est avec bonheur que je lis tes mots merveilleux qui me font chaud au coeur. Merci bizak, belle journée avec mes amitiés. Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pendant que toi Denise tu suspends la beauté de la nature sur terre en belles images, moi je m'accroche aux étoiles qui scintillent et me disent que tout est beau dans l'univers quand on sait prendre le temps de voir. Bisous Denise

      Supprimer
  17. Une nuit magique où seules les étoiles se dévoilent en secret ! Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour une belle veillée lumineuse à l'horizon ! Merci Paradisalia. Bises

      Supprimer
  18. Réponses
    1. Merci de votre passage les Caphys, qui est comme une bise rafraîchissante.

      Supprimer
  19. Souvent en fermant les yeux je pense aux immensités du désert et à ses oasis, à ses nuits si pures, ta photo est superbe, merci pour ce joli moment Bizak !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravi que la photo te plaise, marine D. Oui, c'est vraiment sublime le désert pour ses nuits si pures et le ciel lumineux. Merci Marine.

      Supprimer
  20. Magnifique ode à la nuit étoilée dans le désert. Tout vit, tout vibre, à l'unisson, point de fausse note, tout est harmonie, paix.
    Merci Bizak pour tes mots si poétiques. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme toujours tes mots me ravissent et sont teints de belle fraîcheur et surtout sont pleins de poésie.Merci Françoise et je t'embrasse aussi.

      Supprimer
  21. Tout là haut,
    dans ton ciel illuminé,
    oui, les étoiles dansent...
    et dans leurs bousculades,
    tout en l'ignorant
    ont parsemé
    ton désert évaporé
    de poussières d'or.
    Et la lune, ton amie
    ne peut que se réjouir
    dans tel paysage.

    bises à toi, poète du sable, du vent, des étoiles...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce joli poème qui vient verdoyer mon désert par son chant céleste. oui la lune n'en sera que plus épanouie. Bise poétesse aux mots vibrants et joyeux.

      Supprimer